La police l’arrête pour une modification de très mauvais goût

Ce conducteur de BMW a été beaucoup trop loin en termes de modification automobile.

BMW sang

Twitter - BILD

Turbo sous le capot, roues inclinées, suspensions abaissées, système de son qui déchire les tympans, les modifications automobiles n’ont pas de limite. 
 
Mais là, un conducteur allemand a dépassé les limites du raisonnable et du bon goût. Intercepté alors qu’il circulait dans Berlin, le conducteur de ce VUS de marque BMW s’est fait questionner suite à l’installation de décalques sur son véhicule. 
 
Ces décalques imitant l’apparence d’éclaboussures de sang pourraient laisser croire qu’il a circulé sur le corps d’un humain ou d’un animal. 
 
Étant donné que le dossier du conducteur était sans tache, contrairement à son véhicule, et qu’il n’avait commis aucune infraction, la police allemande n’a eu d’autre choix que de le laisser continuer sa route. 
 
On ose espérer qu’il ne lancera pas une nouvelle mode. 
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs