Fred Mercier

Aux Pays-Bas, on est sérieux avec l’interdiction des voitures à essence

Les Pays-Bas emboîtent ainsi le pas à la Norvège, qui a déjà indiqué vouloir implanter une telle mesure sur son territoire dès 2025.

exhaust pipe under car bumper

pedphoto36pm - stock.adobe.com

L’année dernière, un groupe de politiciens des Pays-Bas a beaucoup fait jaser en proposant une interdiction complète de la vente de véhicules neufs à essence ou au diesel sur son territoire.

18 mois plus tard, le plan semble se concrétiser dans ce petit pays européen de 17 millions d’habitants. Le gouvernement néerlandais a présenté son plan de match pour les prochaines années, et on y indique que dès 2030, toutes les voitures neuves vendues aux Pays-Bas devront être dépourvues d’émissions polluantes.

Les Pays-Bas emboîtent ainsi le pas à la Norvège, qui a déjà indiqué vouloir implanter une telle mesure sur son territoire dès 2025. En France, l’objectif est d’accomplir la même tâche d’ici 2040.

Contrairement à la Norvège, toutefois, le taux d’adoption des véhicules électriques demeure excessivement timide aux Pays-Bas. Selon le site spécialisé Electrek, seulement 2% des voitures neuves vendues au pays sont électriques.

 

À lire aussi: Toutes les voitures électriques actuellement offertes au Québec

 

Bien des choses peuvent changer d’ici 2030, mais une autonomie grandissante des batteries, une meilleure infrastructure de recharge et des prix à la baisse sont des facteurs qui pourraient aider les véhicules électriques à convaincre les automobilistes de délaisser les moteurs à essence.

D’autres sources d’énergie alternative comme l’hydrogène pourraient aussi faciliter la transition un monde sans moteurs à essence ou au diesel.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs