Fred Mercier

Des propriétaires de Mini envahissent Montréal le temps d’une fin de semaine

Mini n’est pas une marque automobile comme les autres. Et ses conducteurs ne sont visiblement pas des automobilistes ordinaires.

Mini Invasion 2017

Mini n’est pas une marque automobile comme les autres. Et ses conducteurs ne sont visiblement pas des automobilistes ordinaires.

Cela fait déjà 15 ans que la célèbre marque aux origines anglaises est revenue à la vie. Et on peut parler d’un succès. Parlez-en aux 297 de propriétaires de Mini d’un peu partout au Canada qui se sont donnés rendez-vous à Montréal, en fin de semaine dernière, pour la quatrième édition de la Mini Invasion, organisée par Mini Canada.

 

Le 14 octobre dernier, ces passionnés ont d’abord convergé vers le circuit ICAR, à Mirabel, où ils ont pu parader sur la piste avant de se rassembler pour une petite exposition amicale.

Les propriétaires ont ainsi pu jeter un œil aux bagnoles des autres participants et plus de se rincer l’œil sur quelques modèles flambant neufs spécialement modifiés par des concessionnaires du pays. L’exemplaire de Mini Brossard, avec son look «Rat Rod», attirait particulièrement l’attention.

 

Il y avait aussi quelques modèles d’époque sur place, au grand plaisir des nostalgiques.

 

Un peu plus tard, les centaines de Mini ont quitté ICAR pour «envahir» Montréal, où une soirée de fête était prévue pour souligner l’événement. N’importe quel propriétaire de Mini canadien pouvait prendre part aux festivités. Suffisait de s’inscrire en ligne, tout simplement.

Il s’agissait du quatrième rassemblement du genre organisé par Mini Canada. Le premier a eu lieu à Toronto en 2010. On a ensuite répété l’expérience à Niagara-on-the-Lake en 2014, puis à Ottawa en 2015.

Mini Invasion 2017
Mini Invasion 2017
Mini Invasion 2017

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs