Fred Mercier

Plus du quart des voitures neuves n’ont pas de pneu de secours

Le pneu de secours, c’est comme une assurance. On veut l’avoir, mais on espère ne jamais avoir à l’utiliser.

0416cabc-11c8-4f64-ac11-410b9107b6ec

Le pneu de secours, c’est comme une assurance. On veut l’avoir, mais on espère ne jamais avoir à l’utiliser.

Sauf que depuis quelques années, plusieurs constructeurs automobiles ont décidé d’abandonner cet item, expliquant vouloir abaisser le poids de leurs véhicules pour atteindre de meilleures cotes de consommation de carburant.

Si bien qu’en 2017, l’American Automobile Association (AAA) avance que pas moins de 28% des véhicules neufs vendus aux États-Unis sont dépourvus de pneu de secours. Et comme le marché automobile canadien est à peu de choses près identique, on peut prendre pour acquis que la proportion est très similaire, sinon la même, de notre côté de la frontière.

 

À lire aussi: 10 fonctionnalités qui disparaîtront bientôt des voitures

 

C’est donc dire que plus d’une voiture neuve sur quatre n’offre pas de cinquième roue en 2017. On les remplace parfois par des trousses de réparation temporaires. Certains modèles sont aussi chaussés de pneus «Run Flat», qui permettent de rouler quelques dizaines de kilomètres, même avec une crevaison. Mais c’est une faible compensation par rapport au traditionnel pneu de secours.

 

L’idée de réduire le poids des véhicules est bonne, tout le monde s’entendra là-dessus. Sauf qu’il y a lieu de se demander si les constructeurs automobiles ne coupent pas dans l’essentiel en se débarrassant des pneus de secours.

L’année dernière, l’AAA affirme avoir prêté assistance à 450 000 automobilistes aux prises avec une crevaison et qui n’avaient pas de roue de rechange. «Avoir une crevaison peut être un ennui pour les conducteurs, mais ne pas avoir de pneu de secours peut les placer dans une situation encore plus grave», analyse John Nielsen, directeur chez l’AAA.

Lors du magasinage de votre prochain véhicule, prenez donc le temps de vérifier où est le pneu de secours. S’il y en a un...

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs