Fred Mercier

Voici le concept qui inspirera la prochaine Mazda3

Il faudra encore attendre avant l’arrivée de la prochaine génération de la Mazda3, mais on a un bon indice de ce à quoi elle ressemblera.

Mazda Kai Concept

Il faudra encore attendre un petit bout de temps avant l’arrivée de la prochaine génération de la Mazda3, mais le constructeur japonais vient de nous donner un bon indice de ce à quoi elle ressemblera.

Dans le cadre de l’ouverture du Salon de l’auto de Tokyo, Mazda a dévoilé un concept aux dimensions similaires à celles de la Mazda3 qui démontre bien le design des futurs produits de la marque. L’intérieur du véhicule, plus épuré que jamais, nous donne aussi une bonne impression de l’allure que prendra l’habitacle de la future Mazda3.

 

Adoptant des lignes excessivement fluides, ce concept baptisé Mazda Kai se démarque aussi par l’intégration de la technologie de moteurs Skyactiv-X, présentée un peu plus tôt cette année par le constructeur.

Utilisant une technique d’allumage par compression, cette nouvelle génération de moteurs à essence promet une réduction de sa consommation de 20% à 30% par rapport aux moteurs utilisés par Mazda en ce moment. On assure aussi que le couple sera supérieur à ceux d’aujourd’hui.

 

Un futur qui a de la gueule

Tant qu’à y être, Mazda a profité de sa présence au Salon de l’auto de Tokyo pour dévoiler un deuxième concept, le Vision Coupe.

 

Si le concept Kai inspirera vraisemblablement la future Mazda3, le Vision Coupe nous donne une bonne idée du futur style de la berline Mazda6. Ou peut-être même d’une nouvelle voiture sport. On peut toujours rêver!

Comme le Kai, le Vision Coupe se démarque par une ligne de carrosserie excessivement fluide, fidèle au fameux design Kodo si cher à Mazda. Aucun mot, toutefois, sur sa motorisation ou sur un éventuel plan de production.

Faudra être patient...

Mazda Kai Concept
Mazda Kai Concept
Mazda Kai Concept
57ae40b1-35e6-4bc3-a7b9-5e11c9135398

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs