Fred Mercier

Il y a 20 ans, Jacques Villeneuve devenait champion du monde

Villeneuve a officiellement remporté son titre le 26 octobre 1997 en terminant troisième au Grand Prix d’Europe, disputé en Espagne.

Jacques Villeneuve 1997

L’année 2017 accueille le retour d’un pilote québécois en Formule 1, mais elle marque aussi le vingtième anniversaire du titre de champion du monde remporté par un certain Jacques Villeneuve.

Eh oui, le célèbre triomphe de Jacques Villeneuve a déjà 20 ans. Villeneuve a officiellement remporté son titre le 26 octobre 1997 en terminant troisième au Grand Prix d’Europe, disputé en Espagne.

 

Une collision historique

Cette course sera passée à l’histoire pour la collision entre Villeneuve et son rival Michael Schumacher.

Alors en deuxième position, Villeneuve a tenté le tout pour le tout en effectuant un dépassement sur Schumacher à l’intérieur d’une courbe. Visiblement contrarié, le pilote allemand a donné un coup de volant vers Villeneuve, forçant la collision entre les deux véhicules.

 

 

En frappant Villeneuve, Schumacher s’est retrouvé dans le sable. Incapable de s’en sortir, il a finalement dû déclarer forfait. Villeneuve, lui, a été en mesure de poursuivre la course et de monter sur la troisième marche du podium. Un résultat suffisant pour terminer la saison en tête du classement des pilotes.

 

L’enfant prodige

En 1997, on ne faisait pas que célébrer la première consécration d’un Québécois comme champion du monde de F1. On soulignait aussi le quinzième anniversaire de décès d’un héros national, Gilles Villeneuve.

Décédé sur la piste durant les qualifications du Grand Prix de Belgique en 1982, Gilles Villeneuve n’était âgé que de 32 ans. Son fils Jacques, lui, venait tout juste d’avoir 11 ans.

Pressenti comme l’une des vedettes montantes de la F1, Gilles n’aura jamais réussi à remporter le championnat de Formule 1.

Voir un Québécois devenir champion du monde, c’était déjà quelque chose. Mais voir le fils de Gilles Villeneuve prendre le flambeau de la sorte, c’était digne d’un scénario d’Hollywood. C’est comme si Jacques Villeneuve accomplissait finalement le rêve que son père n’aura jamais eu le temps de réaliser.

Juste pour ça, la consécration de Villeneuve en 1997 restera marquée à jamais dans l’Histoire de la F1. Et encore plus important, elle demeurera gravée dans le cœur des Québécois.

4f332368-5770-4df8-b699-1ea077735e22
7d3ad61e-14f6-425b-a2c0-abc20b9c0d90

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs