Mazda se réveille et offre enfin un turbo à sa Mazda6

Mazda tente finalement de se distinguer de ses rivales.

Mazda6 2017

Mazda

On a couvert le sujet de long en large. Les berlines intermédiaires sont de plus en plus délaissées par les consommateurs. Et Mazda tente afin quelque chose pour remédier à la situation. 
 
Toyota a tenté, je dis bien «tenté» de réinventer la roue avec sa plus récente Camry. De manière générale, les concurrentes comme la Camry, la Legacy ou la Passat offrent soit un moteur six cylindres ou un quatre cylindres turbocompressé. Ou les deux. 
 
 
Chez Mazda, c’est le statu quo dans ce segment. Depuis qu’on a abandonné le V6, les versions Speed, à hayon et la version familiale, la Mazda6 a peu de valeur ajoutée par rapport à ses rivales. 
 
Un électrochoc était on ne peut plus nécessaire. Depuis quelques années, les ventes de la Mazda6 n’ont cessé de baisser. De 2012 à 2016, les ventes ont chuté de 5128 unités à 2053. À titre indicatif, il s’en est écoulé 11 738 exemplaires en 2005. 
 
Revirement de situation! On vient d’apprendre que la Mazda6 bénéficiera d’un turbocompresseur dès l’année prochaine. 
 
 
Comme moteur d’entrée de gamme, le quatre cylindres de 2,5 L actuel fait le travail correctement. Mais ce n’est pas suffisant. Sa puissance s’élève à 184 chevaux-vapeur et à 185 livres-pied de couple. 
 
Grâce au turbocompresseur, il sera vivifié. Il s’agira carrément de la mécanique du CX-9. Ce dernier développe 227 chevaux-vapeur (avec carburant à indice d'octane de 87) et 310 livres-pied de couple. Comme on dit, ça promet. 
 
Malheureusement, pour le moment, on n’en sait pas plus. Tous les détails seront dévoilés lors du Salon de l’auto de Los Angeles qui aura lieu à la fin du mois de novembre. 
 

 

Mazda6 2017

Mazda

Mazda6 2017

Mazda

Mazda6 2017

Mazda

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs