La toute première Buick GNX est de retour sur le marché

La Buick GNX est rare. Et celle-ci encore plus!

Toute première Buick GNX 1987

Barrett-Jackson

La Buick Grand National est une des autos les plus marquantes des années ’80. Et la GNX, encore plus! C’était rafraîchissant parce qu’à l’époque, il n’y avait pas grand-chose d’excitant. Cette période ne marque définitivement pas un sommet pour l’automobile. 
 
Limitée à 547 unités, la GNX est maintes fois plus rare que la Buick Grand National qui a été produite à un peu plus de 20 000 exemplaires. 
 
 
La GNX que l’on vous présente sera mise en vente lors de l’encan de Barrett-Jackson qui se tiendra à Scottsdale en Arizona au mois de janvier prochain. Celle-ci, qui porte le numéro 003 sur son tableau de bord est la toute première à avoir été mise en circulation. En effet, les véhicules identifiés 001 et 002 ont été conservés par General Motors. 
 
Avant de se retrouver sur le marché, cette Buick GNX a servi de véhicule de presse pour différents magazines. Après avoir parcouru 13 197 kilomètres, elle s’est retrouvée dans un concessionnaire Buick de la région de Flint en 1988, puis elle a été vendue à un consommateur. Ce dernier l’a remise en vente en 1989. Par la suite, de 1992 jusqu’au début des années 2000, elle a été immobilisée sans qu’on lui accorde trop d’attention. 
 
 
Avant d’être à nouveau sur le marché, cette GNX a bénéficié d’une révision mécanique de même que de soins esthétiques. 
 
Il n’est pas facile d’estimer le prix de vente de cette voiture de collection. Dans ce type d’encan, la passion des acheteurs dépasse souvent leur raison! Au moment d’écrire ces quelques lignes, le site d’enchères eBay affiche une GNX 1987 qui n’a parcouru que 6952 kilomètres. Son  vendeur en demande 99 999$ US, soit près de 128 000 $ CAN. 
 
 

 

Toute première Buick GNX 1987

Barrett-Jackson

Toute première Buick GNX 1987

Barrett-Jackson

Toute première Buick GNX 1987

Barrett-Jackson

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs