Talisman, un nouveau bolide purement québécois

Depuis qu’il a quitté la direction de la compagnie qui porte toujours son nom, Daniel Campagna, le père du T-Rex, n’a pas chômé une seconde.

DC Compétition Talisman

Tout le monde connaît le T-Rex, ce bolide sportif radical à trois roues dont quelques milliers d’exemplaires sillonnent les routes du Québec et d’ailleurs. Depuis qu’il a quitté la direction de la compagnie qui porte toujours son nom, Daniel Campagna, le père du T-Rex, n’a pas chômé une seconde.

Parmi toutes les machines qu’il a imaginées, Campagna a choisi de développer une sportive à quatre roues ultralégère, simple et abordable qu’on pilote sur un circuit. Parce que c’est le présent et l’avenir de la conduite sportive avec nos routes de plus en plus encombrées, endommagées et surveillées.

En quatre ans, ce concepteur surdoué a créé de toutes pièces le Talisman qu’il s’apprête maintenant à produire, en petite série, chez DC Compétition à Plessisville. «Tout est prêt: les moules, les gabarits et même le livre de pièces!»

 

Deux prototypes

J’ai fait un premier essai du Talisman à Sanair, en novembre 2014, côté triovale. Deux ans plus tard, j’y revenais pour en découvrir une version soigneusement modifiée, cette fois sur le grand circuit routier.

La silhouette en pointe de flèche et la couleur bleu azur étaient les mêmes et pourtant, le Talisman avait changé, avec un poste de conduite déplacé de 30 cm vers l’arrière pour mieux centrer les masses. La direction à crémaillère était également plus rapide et le moteur plus vif et nerveux, sans compter une multitude d’autres raffinements.

Ce Talisman amélioré était agile, équilibré et déjà assez rapide pour rattraper une voiture modifiée en piste, malgré un moteur qui ne l’était pas du tout, à part un échappement relevé tout neuf à la sonorité réjouissante.

Puisque l’idée était d’offrir une machine aussi simple et fiable que rapide et abordable, le choix de moteur s’était porté sur le R18 de Honda, un quatre cylindres de 1,8 litre et 140 chevaux emprunté à la voiture la plus vendue au pays: la Civic. Un moteur solide qu’il serait facile de trouver et de remettre en parfait état pour l’installer dans le Talisman.

Avec un rapport poids/puissance égal à celui d’une Ford Mustang GT de 435 chevaux, le Talisman était déjà performant, mais pas assez pour Campagna, qui est rentré à Plessisville pour donner suite à une idée qu’il avait déjà en tête.

Version turbo: la métamorphose

Son plan était simple: ajouter un turbo au moteur R18 pour en augmenter considérablement la puissance et le couple. Cette transformation a exigé plus de temps et d’efforts que prévu, mais, début octobre, la version turbo du Talisman était fin prête.

 

Les premiers essais sur piste ont été si concluants qu’on a renoncé au projet d’offrir également le Talisman en version atmosphérique. Avec l’ajout du turbo, la puissance grimpait à 230 chevaux et le poids à 570 kg, seulement 25 kg de plus que le deuxième prototype.

Le rapport poids/puissance du Talisman est maintenant de 2,48 kg/ch, donc quasi identique aux 2,46 kg/ch de la Corvette Z06, avec les 650 chevaux de son V8 surcompressé de 6,2 litres et ses 1602 kg. Pour référence, celui de la Porsche 911 GT3, reine des circuits, est de 2,87 kg/ch avec la boîte manuelle (493 ch/1 413 kg). On est clairement passé aux choses sérieuses.

Campagna a choisi un «très petit» turbocompresseur Mamba pour la qualité et la résistance de ses roulements en céramique et pour préserver la souplesse du R18. Le seul changement aux composantes internes a été d’installer des pistons et des bielles plus costauds. L’embrayage et la boîte de vitesses sont les mêmes, la grande légèreté du Talisman compensant le gain substantiel en puissance.

 

Comme allumer une fusée à répétition...

La surprise, en retrouvant le Talisman à l’Autodrome Saint-Eustache, a été de découvrir le turbo, le refroidisseur d’air et tous les conduits qui les relient installés bien en vue, au-dessus du moteur. Avec le soin et la qualité de fabrication impeccable de toutes les créations de Campagna.

Le reste était pratiquement inchangé, à l’exception de minuscules pare-brise en plexiglas. Le châssis en tubes d’acier carrés, renforcé de panneaux d’aluminium. La carrosserie en fibre de verre. Les sièges moulés, le petit volant de course amovible et le pédalier en aluminium, tous réglables. Aussi, les instruments et contrôles minimalistes et ce court levier de vitesses sculpté dans l’aluminium et installé à la gauche.

La suspension à bras triangulés et les amortisseurs étaient les mêmes, comme les roues d’alliage de 17 pouces et les pneus de taille 205/40. Campagna va installer des pneus plus mordants, également plus larges à l’arrière, sur des jantes de 15 pouces pour adoucir les réactions très vives du Talisman, amplifiées par les gains impressionnants en puissance et en vitesse «pour la même raison que les F1 roulent sur des jantes de 13 pouces.»

 

Ces pneus de taille 205/45 R15 à l’avant et 225/45 R15 à l’arrière n’auraient pas été livrés à temps pour l’essai. De toute manière, ils n’auraient rien changé au choc de ma première accélération à fond sur le circuit. Parce que la poussée est stupéfiante et valide instantanément le rapport poids/puissance calculé.

J’en ai eu le souffle coupé, littéralement. Ma position de conduite était trop allongée, mais je n’ai pu m’empêcher de boucler encore quelques tours, avant de rentrer aux puits pour un ajustement, seulement pour accélérer à fond sur les lignes droites. Campagna et Jean Gosselin, son associé, m’ont entendu prononcer un gros mot sous mon casque, très fort, en séparant bien les syllabes, quand je me suis arrêté. Je les crois sans peine.

 

De retour en piste, j’ai mesuré à quel point les pneus étaient dépassés par la vitesse du Talisman turbocompressé. L’équilibre et l’agilité étaient toujours là, intacts, mais les roues arrière décrochaient à la moindre occasion en virage, même si la réponse du moteur est linéaire et le temps de réponse à peu près nul. Ce «très petit turbo» a été bien choisi.

Les nouveaux pneus et roues de 15 pouces ne seront certainement pas de trop. Une fois mieux chaussé, le Talisman sera franchement diabolique en piste.

DC Compétition prévoit amorcer la production et la mise en vente des premiers exemplaires du Talisman au printemps 2018. Le prix exact n’est pas encore fixé, mais les associés promettent que ce sera «moins de 50 000$», c'est-à-dire moins que le tiers du prix de base actuel d’une 911 GT3, qui est de 163 300 $.

Les étoiles du circuit n’auront qu’à bien se tenir.

 

DC COMPÉTITION – TALISMAN

FICHE TECHNIQUE

Nom: Talisman
Constructeur: DC Compétition
Prix: moins de 50 000 $ (projeté)
Type: sportive à deux places pour circuit ou tracé d’autocross
Configuration: propulsion (roues arrière motrices) avec moteur central-arrière
Moteur: quatre cylindres en ligne Honda R18 de 1,8 litre avec turbocompresseur Mamba
Puissance: 230 chevaux (à confirmer sur dynamomètre)
Transmission: manuelle à cinq rapports
Châssis: acier tubulaire renforcé de panneaux d'aluminium rivetés avec arceaux de protection intégrés
Poids: 570 kg  (1 257 lb)
Longueur: 3 500 mm (11,5 pi.)
Largeur: 1 778 mm (70 po)
Hauteur: 1 080 mm (42,5 po)
Empattement: 2 286 mm (90 po)
Suspension (avant/arrière): triangles superposés, barres antiroulis
Freinage: quatre disques de 280 mm (11 po) de diamètre, étriers Wilwood quatre pistons à l’avant et Wilwood deux pistons à l’arrière, double maître-cylindre réglable avant/arrière
Pneus: avant 205/45 R15 – arrière 225/45 R15
Direction: crémaillère, 2 1/8 tours de butée à butée, colonne de direction rétractable/réglable, volant de course amovible à jante en Alcantara de 250 mm (10 po)
Pédalier: alliage, réglable
Sièges: dossiers réglables, assises réglables en maintien latéral
Ceintures: à 4 points d’ancrage

Merci à l’Autodrome Saint-Eustache et Alan Labrosse pour l’accès au circuit routier.
 

DC Compétition Talisman

Marc Lachapelle

DC Compétition Talisman

Marc Lachapelle

DC Compétition Talisman

Marc Lachapelle

DC Compétition Talisman

Marc Lachapelle

DC Compétition Talisman

Marc Lachapelle

DC Compétition Talisman

Marc Lachapelle

DC Compétition Talisman

Marc Lachapelle

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs