Fred Mercier

Le voici enfin, le tout nouveau Jeep Wrangler 2018

Pour une première fois en plus de 10 ans, Jeep a levé le voile sur une toute nouvelle génération de l’iconique Wrangler.

Jeep Wrangler 2018

Pour une première fois en plus de 10 ans, Jeep a levé le voile sur une toute nouvelle génération de l’iconique Wrangler.

Héritier direct du Willys, véhicule militaire utilisé par les Forces armées américaines durant la Seconde guerre mondiale, le Wrangler 2018 conserve un design excessivement similaire au modèle qu’il remplace.

 

À lire aussi: Le Jeep Wrangler d'hier à aujourd'hui

À lire aussi: Notre essai routier complet du Jeep Wrangler 2017

 

Les fins observateurs remarqueront que les deux extrémités de l’iconique calandre à sept fentes sont désormais courbées pour intégrer les phares, un joli clin d’œil aux modèles CJ qui ont précédé le Wrangler. On a aussi retiré les clignotants de la calandre pour les intégrer aux ailes.

 

Mis à part quelques détails comme ceux-là, le Wrangler demeure le Wrangler. Et quand on y pense, Jeep aurait été bien fou de faire autrement. Difficile de changer une recette quand elle connaît un succès interrompu depuis plus de 50 ans.

À l’intérieur, les modifications sont un peu plus évidentes. En intégrant un tableau de bord coloré et en intégrant un écran tactile pouvant aller jusqu’à 8,4 pouces, le Wrangler 2018 se démarque de l’habitacle plutôt sobre du modèle précédent.

Des configurations à deux et à quatre portes demeurent disponibles. Le plus court sera disponible en versions Sport, Sport S et Rubicon alors que le plus long se déclinera en quatre variantes: Sport, Sport S, Sahara et Rubicon.

Sous le capot

Si les changements esthétiques apportés au nouveau Wrangler sont très timides, c’est tout le contraire au chapitre de la mécanique.

Le moteur V6 Pentastar de 3,6 litres qu’on connaît déjà demeure la motorisation de base, mais deux blocs supplémentaires seront désormais offerts en option.

Un petit moteur à quatre cylindres de 2,0 litres intègre un turbocompresseur pour la première fois dans l’histoire de l’iconique 4x4 américain. Puis, un peu plus tard en 2019, la version à quatre portes du Wrangler aura aussi droit à une mécanique V6 diesel de 3,0 litres, elle aussi turbocompressée.

Le Wrangler accueille aussi une nouvelle transmission automatique à huit rapports. Celle-ci sera offerte de série avec les deux motorisations optionnelles. Le V6 Pentastar demeurera donc le seul modèle à proposer une transmission manuelle.

Pour récapituler:

V6 à essence de 3,6 litres
Puissance: 285 chevaux
Couple: 260 livres-pied
Transmission: Manuelle à six rapports ou automatique à 8 rapports

4 cylindres turbo à essence de 2,0 litres
Puissance: 270 chevaux
Couple: 295 livres-pied
Transmission: Automatique à 8 rapports

V6 turbodiesel de 3,0 litres
Puissance: 260 chevaux
Couple: 442 livres-pied
Transmission: Automatique à 8 rapports

 

Jeep a aussi confirmé qu'elle proposera une versuion hybride rechargeable du Wrangler. Celle-ci n'arrivera toutefois pas avant 2020 et les détails techniques demeurent encore nébuleux. 


Le roi du hors-route

Véritable légende de conduite hors-route, le Wrangler fait honneur à sa réputation en continuant d’offrir tout ce dont les amateurs de 4x4 rêvent d’avoir.

 

À lire aussi: J'ai conduit un Jeep Willys 1944 et j'en ai eu des frissons

 

On propose ainsi des angles d’approche très agressifs, permettant au Wrangler de monter à peu près n’importe où. Pouvant plonger dans l’eau jusqu’à une profondeur de 30 pouces, le Wrangler promet des capacités hors-route encore plus spectaculaires qu’auparavant.  Et la barre est déjà haute!

Les premiers exemplaires du Jeep Wrangler 2018 arriveront chez les concessionnaires au début de la prochaine année. Les prix de vente n’ont toujours pas été dévoilés.

 

Jeep Wrangler

Jeep

Jeep Wrangler 2018

Jeep

Jeep Wrangler 2018

Jeep

Jeep Wrangler 2018

Jeep

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs