Saleen est de retour et nous nous en réjouissons!

Un impressionnant supercar dévoilé en primeur aujourd'hui par Saleen.

Saleen S1 2018

Saleen a lancé la S7 en 2000, puis c’est à peu près tout. Vous l’aurez deviné, ce n’est pas à tous les jours qu’on assiste au lancement d’un modèle complètement nouveau de la part de ce constructeur qui nous a habitué à des versions pimentées, notamment, de la Mustang. Et aujourd’hui, c’était le cas. 
 
Lors du Salon de l’automobile de Los Angeles, Steve Saleen a en profité pour lever le voile sur sa plus récente création : la 1. 
 
 
Carrosserie en fibre de carbone et châssis fait d’aluminium, la Saleen 1 ne pèse que 1218 kilogrammes, soit moins qu’une Honda Civic. 
 
Sur le plan de la motorisation, Saleen propose un quatre cylindres de 2,5 L qui développe 450 chevaux-vapeur et 350 livres-pied. Il ne lui faut que 3,5 secondes pour compléter le 0-96 km/h. Elle peut atteindre une vitesse maximale de 290 km/h. 
 
 
Force est d’admettre qu’à l’ère où l’électricité est plus tendance qu’elle ne l’a jamais été à ce jour, il est étonnant que seul un moteur à combustion soit offert. 
 
Pour le moment, seule une boîte manuelle à six rapports est livrable. On considère éventuellement ajouter une boîte robotisée avec palettes au volant. 
 
 
La production prévue est d’au plus 2000 unités par année pour les États-Unis. Il en est de même pour l’Europe. En ce qui concerne la Chine, on mise beaucoup sur ce marché. 
 
Par ailleurs, les plus intéressés parmi nous sont invités à envoyer leur dépôt de 1000$ afin de réserver leur exemplaire. Le prix total annoncé est de 100 000 $ US, soit près de 130 000 $ CAN.  
 
Les premiers modèles devraient être livrés à la fin de l’été prochain. 
 

 

Saleen 1 2018

Germain Goyer

Saleen 1 2018

Germain Goyer

Saleen 1 2018

Germain Goyer

Saleen 1 2018

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs