Fred Mercier

Un premier constructeur chinois en Amérique du Nord dès 2019

GAC Motors a la ferme intention de devenir le premier constructeur automobile chinois à vendre des voitures aux États-Unis. Et ça pourrait bien se faire avant la fin de la décennie.

Trumpchi GS7

GAC Motors a la ferme intention de devenir le premier constructeur automobile chinois à vendre des voitures aux États-Unis. Et ça pourrait bien se faire avant la fin de la décennie.

Dans une récente annonce relayée par Carscoops.com, le président, Yu Jun, a confirmé les ambitions de son entreprise. « Nous construisons un premier centre de recherche et de développement dans la Silicon Valley cette année et nous prévoyons intégrer le marché nord-américain d’ici 2019 », a-t-il confirmé.

 

Avec déjà quelques partenariats en poche avec certains grands constructeurs automobiles, GAC Motors fabrique aussi des véhicules sous une marque bien à elle baptisée Trumpchi.

 

Même si le nom n’a aucun lien avec l’actuel président américain Donald Trump, la similarité pourrait forcer GAC à adopter une autre appellation pour une éventuelle commercialisation américaine.

En attendant, le constructeur chinois sera sur place au Salon de l’auto de Détroit, en janvier, pour présenter quelques-uns de ses modèles actuels en plus d’un tout nouveau véhicule concept.

 

GAC Motors n’a pas précisé si son ambition d’intégrer le marché nord-américain impliquait aussi une présence canadienne.
 

Trumpchi GS4
Trumpchi GE3
Trumpchi GA8

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs