Les voitures à essence bannies de la Californie en 2040?

Cette loi ouvrirait encore plus la porte aux voitures électriques et à hydrogène.

Silencieux d'une automobile

fotohansel - stock.adobe.com

On pouvait lire sur Bloomberg que la Californie entend mettre son pied à terre et refuser l’immatriculation de véhicules émettant du dioxyde de carbone en 2040.

Ce faisant, seuls les véhicules alimentés à l’électricité ou à l’hydrogène seraient admis dans cet État qui continue d’agir comme leader au plan de la mobilité durable.

Ce projet de loi a été proposé par Phil Ting, démocrate et membre de l’assemblée californienne. Il prévoit déposer sa proposition dès janvier prochain. Pour lui, il est évident que si une échéance n’est pas fixée, on ne pourra jamais accomplir quoique ce soit. Phil Ting estime que vingt-trois années représentent un délai raisonnable pour instaurer ce plan. 

Si cette loi était adoptée, la Californie s’inscrirait sur la même liste que la Chine, la France et le Royaume-Uni qui ont également mis de l’avant des plans similaires.

Quant au Québec, le gouvernement a adopté une loi zéro émission à l’automne 2016 qui oblige les constructeurs automobiles à ce que 3,5% de leur véhicules vendus soient électriques à partir de 2018.

À lire aussi: Aux Pays-Bas, on est sérieux avec l’interdiction des voitures à essence

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs