Fred Mercier

Le nouveau Jeep Wrangler coûte pas mal plus cher que l’ancien

Jeep Canada nous a transmis la gamme de prix de son nouveau Wrangler, et la facture fait tout un saut par rapport à la génération précédente.

Jeep Wrangler 2018

Jeep

Jeep Canada nous a transmis la gamme de prix de son nouveau Wrangler, et la facture fait tout un saut par rapport à la génération précédente.

Alors que le Wrangler sortant, le JK, est offert à partir de 27 945$ pour 2018, il faudra débourser au minimum 33 945$ pour le nouveau modèle, dont le nom de code est désormais JL. Une hausse de 6000$, bref.

 

À lire aussi: Le voici enfin, le nouveau Jeep Wrangler

 

À ce prix-là, vous avez droit au modèle «Sport» à deux portes. Que vous optiez pour le JK ou le JL, les deux Wrangler sont animés par un moteur V6 de 3,6 litres jumelé à une transmission manuelle à six rapports.

Pour ce qui est de la version à quatre portes, le nouveau Wrangler JL 2018 fait monter la facture à 41 745$. Encore là, il s’agit d’une hausse de 6000$ par rapport aux 35 745$ qu’on demande pour le Wrangler JK, lui aussi commercialisé pour un dernier tour de piste en tant qu’année-modèle 2018.

 

Qu’est-ce qui peut bien justifier une telle différence? Pas mal de choses, en fait.

Le nouveau Wrangler JL offre un équipement de série bien plus étoffé que le JK. Mentionnons notamment le démarrage par bouton-poussoir, des roues de 17 pouces, la caméra de recul et un écran tactile de 5 pouces désormais compatible avec Android Auto et Apple CarPlay.

 

Jeep a aussi apporté un tas d’améliorations au modèle, notamment en facilitant le retrait du toit ainsi que l’abaissement du pare-brise, qui se fait désormais en retirant quatre petits boulons. Avec le Wrangler JK, il fallait en retirer 28!

 

À lire aussi: Un Québécois derrière le design du nouveau Jeep Wrangler

 

Grâce à une mécanique retouchée et à aérodynamisme amélioré, Jeep annonce aussi une consommation d’essence améliorée de 10%. En option, une nouvelle transmission automatique à huit rapports fait son apparition, de même qu’un moteur à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres. On attend même une version diesel pour 2019.

 

Bref, les raisons ne manquent pas pour aimer la nouvelle mouture du Jeep Wrangler. Nous publierons d’ailleurs notre compte-rendu complet de notre essai routier sur ces pages d’ici la fin de la semaine.

Reste qu’une augmentation de 6000$ sur la facture, ça ne passera assurément pas inaperçu.
 

Jeep Wrangler 2018

Jeep

Jeep Wrangler 2018

Jeep

Jeep Wrangler 2018

Jeep

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs