L’essence a coûté 9 % plus cher en 2017 au Québec

Les automobilistes québécois ont payé 9 % plus cher pour leur essence en 2017.

104f9c55-1701-48dd-841f-95d8aa57d87e

Les automobilistes québécois ont payé 9 % plus cher pour leur essence en 2017.

Les données compilées par la Régie de l’énergie indiquent que le litre d’essence ordinaire s’est vendu à un prix moyen de 1,148 $ à la pompe au cours de la dernière année au Québec.

En 2016, le prix moyen payé par les automobilistes québécois avait atteint 1,049 $, soit 9,9 cents de moins que cette année.

Pour les propriétaires de voitures, c’est un retour du balancier, alors que le prix de l’essence avait baissé de 7 % en moyenne l’an dernier.

« Le prix de l’essence a sensiblement suivi l’évolution du prix du pétrole tout au cours de l’année », a indiqué la présidente de l’Association des distributeurs d’énergie, Sonya Marcotte.

Par exemple, le prix du baril de pétrole de type West Texas a avancé de 8 % cette année.

Le baril de West Texas s’échangeait à 58,08 $ US hier à la Bourse Nymex de New York, en hausse de 53 cents US.

Coût moyen de 1,21 $ à Montréal

Sans surprise, c’est à Montréal que les prix observés ont été les plus élevés au Québec avec un coût moyen de 1,21 $ du litre vendu dans les stations-service.

Les automobilistes de Montréal doivent notamment débourser une taxe supplémentaire de 3 cents du litre pour financer les activités de l’Agence métropolitaine de transports (AMT).

À Québec, le marché de l’essence plus compétitif a souri aux automobilistes qui ont payé en moyenne 1,115 $ pour leur litre d’essence.

Le prix le plus haut enregistré au Québec cette année a été observé le 4 septembre dernier dans la région de Montréal à 1,40 $ du litre.

Les marges des détaillants sont plus élevées à Montréal qu’à Québec.

En moyenne, un détaillant a soutiré 11,4 cents (avec taxes) par litre d’essence vendu à Montréal, comparativement à 4,7 cents à Québec.

À Québec, la présence du géant Costco, qui offre des prix de l’essence très bas à ses membres, a certainement joué dans l’équation. Quant aux marges des raffineurs, elles ont été sensiblement les mêmes en 2017 qu’en 2016.

Selon le site de référence Kent, la marge moyenne des raffineurs a été de 18,9 cents par litre d’essence en 2017, comparativement à 18,6 cents en 2016.

Des profits en hausse

La hausse du prix du pétrole semble d’ailleurs sourire aux pétrolières en 2017.

Au dernier trimestre, la pétrolière Suncor (Petro-Canada) de Calgary a notamment vu ses profits atteindre 1,29 milliard $ comparativement à 392 millions $ lors de la même période en 2016.

Chez les pétrolières Exxon et Royal Dutch Shell, les profits ont également progressé de 50 % au dernier trimestre.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs