Le pick-up intermédiaire de Volkswagen pourrait débarquer en Amérique

Un nouveau concurrent pour les Chevrolet Colorado, GMC Canyon, Nissan Frontier et Toyota Tacoma?

Volkswagen Amarok 2017

Volkswagen

On peut lire sur Motrolix que Volkswagen a déposé une demande à l'United States Patent and Trademark Office (USPTO) afin de réserver le nom «Amarok». Les amateurs du constructeur allemand savent qu’il s’agit du nom donné à son pick-up intermédiaire.

En inuit, «amarok» signifie «loup». 

La machine à rumeurs s’est évidemment mise en marche. Volkswagen pourrait simplement avoir voulu réserver ce nom qui lui est associé ailleurs sur la planète afin qu’aucun autre manufacturier ne l’utilise, mais cette annonce pourrait également signifier que le constructeur allemand a l'intention de commercialiser son pick-up intermédiaire en Amérique. 

Depuis les Caddy et les Doka, respectivement construits sur les bases d’une Rabbit et d’un Vanagon, Volkswagen n’a pas tenté de percer le marché des pick-up en Amérique du Nord. 

Au Royaume-Uni, l’Amarok peut être animé par un V6 TDI de 3 L. Ce moteur est jumelé à une boîte manuelle à six rapports ou à une boîte automatique à huit rapports. Le système à quatre roues motrices 4Motion est également offert. Il est encore beaucoup trop tôt pour spéculer sur les versions qui seraient vendues en Amérique du Nord. 

En ne renouvelant pas le Ranger en 2011, Ford semblait s'être désintéressé de ce segment. Le constructeur américain a préféré se concentrer sur sa Série F. General Motors a démontré qu'il était d'un autre avis en introduisant le Chevrolet Colorado et le GMC Canyon en 2015. Finalement, on a changé d’idée du côté de Ford et on réintroduira un nouveau Ranger en 2018.

S’il débarquait en Amérique du Nord, le Volkswagen Amarok concurrencerait aussi les Nissan Frontier et Toyota Tacoma.

À lire aussi: 10 pick-up que vous aviez complètement oubliés

Volkswagen Amarok 2017

Volkswagen

Volkswagen Amarok 2017

Volkswagen

Volkswagen Amarok 2017

Volkswagen

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs