Nissan veut connecter ses voitures à votre cerveau

Dans le cadre du Consumer Electronics Show, Nissan a présenté son plus récent plan de conduite autonome.

Cerveau

wigglestick - stock.adobe.com

Dans le cadre du Consumer Electronics Show qui se tient actuellement à Las Vegas, Nissan a présenté son plus récent plan de conduite autonome

Pour le constructeur japonais, il ne fait aucun doute que l’avenir de la mobilité passe par la conduite autonome. Et son audacieux plan, baptisé Brain-to-Vehicle, consiste à relier la route au cerveau du conducteur. Le but ultime est que la voiture puisse prévoir ce que ferait le conducteur.

En mode manuelle, la technologie s’imprègne du mode de conduite du conducteur afin que la voiture sache quand et comment intervenir, par la suite, par elle-même au moment opportun. En analysant les ondes cérébrales, on compte optimiser l’expérience de conduite.

Cette technologie fonctionne évidemment de pair avec le conducteur afin d’augmenter la précision de la conduite. Pour le moment, il n’est pas question de retirer le contrôle du volant au conducteur.

Le système Brain-to-Vehicle est capable de déceler le moment où il faut freiner, accélérer ou même éviter un obstacle.

Pour le moment, Nissan n’a pas précisé l’année d’implantation de cette technologie ni même le type de véhicule dans lequel elle apparaîtrait. 

À lire aussi: Une voiture autonome percute un motocycliste

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs