On a rencontré l'un des premiers propriétaires à avoir reçu sa Ford GT

Le processus d'achat d'une Ford GT est bien plus complexe qu'on le pense. Richard L'Abbé nous a raconté son histoire.

Richard L'Abbé et une Ford GT 2017

À chaque année, le Salon International de l’Auto de Montréal nous donne la chance de rencontrer des passionnés, qui comme nous, ne vivent que pour l’automobile.

Certains d’entre eux ont plus de budget. C’est le cas notamment de Richard L’Abbé qui est l’un des premiers au monde à avoir mis la main sur la nouvelle Ford GT.

La piqûre pour l’automobile, M. L’Abbé l’a eue sur le tard. Après avoir longtemps roulé en minifourgonnette, il s’est payé un cadeau à l’occasion de ses cinquante ans : une Chevrolet Corvette. Par la suite, il a possédé quelques Mustang avec lesquelles il s’est bien amusé autour de la piste de Calabogie dont il est copropriétaire.

Cependant, pour acquérir une telle voiture d’exception, il ne suffit pas de signer un chèque. Puisque Ford limite sa production à 250 exemplaires par année, le constructeur se réserve le droit de trier sur le volet ses clients. La première étape consistait à remplir un formulaire afin de dresser un portrait des clients potentiels. Bien qu’il ne répondait pas à l’ensemble des critères (il n’a jamais possédé de Lincoln et n’avait pas non plus acheté la Ford GT 2005-2006),  Ford l’a tout de même identifié comme étant un ambassadeur de choix. 

Même si la liste d’options de la Ford GT est relativement courte, une trousse était envoyée à chacun des futurs propriétaires de ce supercar afin de choisir notamment les couleurs de la peinture et des tissus à l’intérieur en plus des jantes. Puisque M. L’Abbé a été sélectionné avant même que ces trousses soient confectionnées, il a été invité à se rendre au centre de développement de la GT à Dearborn au Michigan. En tant qu’ingénieur mécanique, il était plus que comblé de pouvoir échanger avec les concepteurs de celle qui rend hommage à la GT40 des années ’60. 

À l’été 2017, peu de temps avant d’en prendre possession officiellement, M. L’Abbé a, cette fois, été convié à visiter l’usine de Markham en Ontario où est assemblée la GT. Parce que oui, c’est une voiture bien de chez nous en plus! À ce moment, on lui a présenté sa future voiture alors qu’elle était rendue à l’ultime étape d’assemblage. «Quand je suis arrivé face à face avec ma voiture pour la première fois, c’était vraiment un moment de grandes émotions, ce que je n’avais encore jamais vécu avec une voiture», nous a-t-il confié.

S’engager dans un processus d’achat comme l’a fait ce passionné, c’est un peu comme plonger dans un lac sans connaître la température de l’eau. En effet, rappelons qu’il a dépensé environ un demi-million pour une voiture à bord de laquelle il ne s’était encore jamais assis. Pourtant, le coup de foudre a été instantané dès les premiers tours de roue. «Quand je l’ai essayée sur la piste pour la première fois, j’ai tout de suite été emballé par sa tenue de route. Elle colle au bitume comme aucune autre voiture de rue que j’ai conduite par le passé», nous a-t-il raconté. 

La vie n’est toutefois pas parfaite. Mesurant 1,89 m, M. L’Abbé se trouve quelque peu à l’étroit au volant de sa GT. En fait, c’est si restreint qu’il ne peut pas porter un casque. Évidemment, il est conscient que chaque parcelle de la voiture ait été optimisée afin de maximiser les performances, alors il ne s’en fait pas trop avec cette contrainte.

La Ford GT est une voiture tout à fait exceptionnelle, comme vous vous en doutez. On est loin de la vieille Tempo de votre oncle. Équipée d’un V6 EcoBoost de 3,5 L, elle développe 647 chevaux-vapeur et 550 livres-pied. Toute cette puissance est acheminée aux roues arrière par le biais d’une transmission automatique à sept rapports à double embrayage. Elle est capable de boucler le 0-96 km/h en aussi peu que 2,9 secondes. 

Ford GT 2017

Germain Goyer

Ford GT 2017

Germain Goyer

Ford GT 2017

Germain Goyer

Trousse de sélection des caractéristiques

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs