Quand une Miata se prend pour une Mustang

Histoire de lui donner l’allure d’un muscle car américain, quelqu’un a transformé une Mazda Miata 1997 en Ford Mustang 1965.

Mazda Miata 1997 transformée en Mustang

Autotrader

On reproche souvent à la Miata son manque de puissance. Heureusement qu’elle tient la route comme aucune autre.

Histoire de lui donner l’allure d’un muscle car américain, quelqu’un a transformé une Mazda Miata 1997 en Ford Mustang 1965 et l’a mise en vente sur Autotrader. Elle a été baptisée M1stang. 

Ce n’est pas ce qu’il y a de plus courant comme conversion. On a déjà vu des tentatives – certaines moins réussies que d’autres – de répliques de Ferrari F40 ou de Lamborghini Countach basées sur une Pontiac Fiero, mais une Mustang à partir d’une Miata, c’est une première pour nous. 

Le résultat est tout de même impressionnant, sur photos, précisons-le. Certes, les proportions n’ont pas été entièrement respectées. L’empattement est évidemment trop court, mais ça, on ne peut pas y faire grand chose.

Dans l’habitacle,  on semble avoir gardé l’entièreté des éléments propres à la Miata. Quant aux jantes, on a aussi conservé celles d’origine. 

Malheureusement, la transformation ne s’est pas poursuivie jusque sous le capot. En effet, certains as de la mécanique ont réussi à y installer un V8 de 5,0 L d’origine Ford. On aurait apprécié cet effort! Dans le cas de cette Miata, elle est encore animée par son quatre cylindres de 1,8 L qui développe environ 130 chevaux-vapeur.

On a tout de même pris la peine de la chausser de pneus à bandes décoratives rouges, histoire de faire un clin d’œil au passé.

Cette Miata 1997 a parcouru un total de 94 500 miles, ce qui représente environ 152 000 kilomètres. Son vendeur en demande 9800 $ US, soit un peu plus de 12 000 $ CAN. 

À lire aussi: Il a conçu une Batmobile à partir d’une Mustang

Mazda Miata 1997 transformée en Mustang

Autotrader

Mazda Miata 1997 transformée en Mustang

Autotrader

Mazda Miata 1997 transformée en Mustang

Autotrader

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs