AFP

Vahana, le véhicule volant autonome d’Airbus, a effectué son premier vol

«Aujourd’hui, nous célébrons un grand accomplissement dans l’innovation aéronautique», s’est félicité Zach Lovering, le responsable du projet Vahana au sein d’A≥ (lire A cube).

Airbus Hopes To Build The First Certified Passenger Aircraft Wit

Airbus (Supplied by WENN)

Paris | Vahana, le véhicule volant autonome à décollage vertical d’A≥, le pôle d’innovation d’Airbus basé dans la Silicon Valley, a effectué son premier vol mercredi dans l’Oregon, aux États-Unis, a annoncé l’avionneur vendredi.

«Aujourd’hui, nous célébrons un grand accomplissement dans l’innovation aéronautique», s’est félicité Zach Lovering, le responsable du projet Vahana au sein d’A≥ (lire A cube).

«En moins de deux ans, Vahana a porté un concept dessiné sur une nappe à un aéronef à échelle réelle, piloté de façon autonome qui a effectué son premier vol», a-t-il ajouté.

Le vol a eu lieu à 8h52 locales et a duré 53 secondes à Pendleton UAS Range, un site dédié aux études sur les drones situé sur la côte ouest des États-Unis. L’aéronef s’est élevé à 5 mètres puis s’est posé en toute sécurité, a indiqué Airbus, groupe européen dont le siège mondial est basé en France.

«Le premier vol était entièrement piloté de façon autonome et le véhicule a effectué un second vol le jour suivant», a précisé l’avionneur.

Vahana est un aéronef à décollage et atterrissage vertical (VTOL, vertical take-off and landing) autonome, capable de voler seul de manière autonome et pourrait emporter des passagers ou du fret. A≥ a lancé le programme en 2016.

Entre drone, hélicoptère et automobile, Vahana est doté d’une cellule capable d’accueillir des personnes ou des marchandises, vole grâce à ses huit rotors avec hélices et dispose de patins pour se poser au sol.

« Vahana vise à démocratiser le vol personnel et à répondre au besoin croissant de mobilité urbaine en exploitant les dernières technologies en matière de propulsion électrique, de stockage d’énergie et de vision artificielle », a expliqué Airbus.

Ce premier vol « démontre que nous sommes capables de développer une innovation significative dans un calendrier de projet agressif afin de fournir un vrai avantage concurrentiel à Airbus », a estimé Rodin Lyasoff, le président exécutif de A≥ et ancien chef de projet Vahana.

D’autres essais doivent être effectués, afin de démontrer les capacités de déplacement et de rotation.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs