Toutes les Fiat 500 auront désormais un moteur turbocompressé

Une nette augmentation de la puissance.

Fiat 500

Fiat

Dans le cadre du Salon de l’automobile de Chicago qui se tient actuellement, les dirigeants de Fiat ont annoncé que le moteur atmosphérique de la 500 allait disparaître au profit d’un quatre cylindres turbocompressé.

Les chiffres de ventes de la 500 diminuent à vue d’œil à l’heure actuelle et chez Fiat, on n’avait pas le choix d’agir. De 2012 à 2017, les ventes annuelles sont passées de près de 8500 unités en 2012 à moins de 850 pour 2017. La dégringolade ne pourrait être plus vertigineuse. Le même phénomène s’observe aux États-Unis. 

Ce faisant, on a pris la décision de dire au revoir au 1,4 L de 101 chevaux-vapeur et de 97 livres-pied afin de faire place au 1,4 L turbocompressé qui développe 135 chevaux-vapeur et 150 livres-pied. Une puissance pas mal plus raisonnable.

Si ce moteur vous est familier, c’est tout à fait normal. Il se trouvait sous le capot de la 500 Turbo. Il s’agissait d’une version établie au milieu de la gamme qui faisait le pont entre la 500 de base et l’Abarth.

Pour le moment, nous n’avons pas d’information en lien avec le prix de vente de la 500. On ignore s’il sera revu à la hausse ou à la baisse pour 2018. 

À lire aussi: Cette vieille Fiat 500 est l’auto la plus chevelue du monde

Fiat 500

Fiat

Fiat 500

Fiat

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs