Fred Mercier

La Lancia Stratos revit et elle est sublime

La Stratos, l’une des voitures les plus mythiques de l’Histoire de l’automobile italienne, sera finalement ressuscitée 40 ans après la fin de sa production.

MAT Stratos

La Stratos, l’une des voitures les plus mythiques de l’Histoire de l’automobile italienne, sera finalement ressuscitée 40 ans après la fin de sa production.

Sauf que cette fois-ci, ce n’est pas Lancia qui la commercialisera. Marque italienne toujours vivante faisant partie de la famille FCA, Lancia n’est (bizarrement) pas le constructeur derrière le renouvellement de cette légende qu’est la Stratos.

Non, c’est plutôt Manifattura Automobili Torino (MAT) qui s’occupera de construire cette Stratos 2.0, qui ne sera fabriquée qu’à 25 petits exemplaires.

 

MAT avait d’ailleurs présenté cette «New Stratos» il y a déjà huit ans, en 2010. Ça aura pris du temps, mais tout porte à croire que c’est un modèle à peu près identique à ce concept qui sera dévoilé sur le plancher du Salon de Genève, au début du mois de mars.

Conservant un design et un empattement drôlement fidèles à la Stratos originale, cette nouvelle bagnole promet une puissance supérieure à 550 chevaux.

 

C’est toutefois à peu près tout ce qu’on a à se mettre sous la dent pour le moment. Pour les détails techniques, tant sur le châssis que sur la mécanique, il faudra visiblement attendre le dévoilement officiel.

Une légende de course

Fabriquée par Lancia durant la décennie des années 70, la Stratos a d’abord et avant tout été conçue pour gagner en course automobile. Et elle l’a fait. Souvent. En 1974, 1975 et 1976, la jolie voiture italienne a été couronnée championne du World Rallye Championship.

Puis, au travers de tout ça, Lancia a aussi construit une version de production entre 1973 et 1978. Fabriquée à seulement 492 exemplaires, la Stratos HF (pour High Fidelity) était propulsée par un moteur V6 Ferrari de 2,4 litres développant 190 chevaux.
 

MAT Stratos
MAT Stratos

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs