Pétition pour l'ajout de 2000 bornes de recharge rapide au Québec

Pour le président de l'Association des véhicules électriques du Québec, la croissance de l'automobile électrique passe par l'ajout de bornes de recharge rapide.

f2b688ea-aecd-4ddf-818d-1e3eeb0d0390

PHOTO COURTOISIE

L’Association des véhicules électriques (AVÉQ) a déposé une pétition à l’Assemblée nationale afin d’ajouter, dans les délais les plus brefs possible, 2000 bornes de recharge rapide. Le tout a été réalisé en collaboration avec le député Sylvain Gaudreault. Rappelons que ce dernier a récemment fait l’acquisition d’une Chevrolet Bolt.

Pour Simon-Pierre Rioux, président de l’AVÉQ, il ne fait aucun doute que la croissance du nombre de véhicules électriques sur les routes du Québec passe par l’ajout massif de bornes de recharge rapide. En effet, il a remarqué que le ralentissement dans l’expansion du réseau au cours de la dernière année provoque des conséquences non négligeables pour les propriétaires de véhicules électriques. À ce sujet, il mentionne qu’il n’est pas rare de constater la présence de files d’attente autour des bornes de recharge rapide, ce qui occasionne d’importants délais dans les déplacements.

Aux yeux de M. Rioux, il ne fait aucun doute que pour atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre (GES) fixés par le gouvernement provincial en 2015, il faudra prendre les bouchées doubles. Rappelons que ce plan consistait à diminuer de 37,5 % les émissions de GES en 2030, avec 1990 comme année de référence. Ce plan prévoyait aussi la circulation d’un million de véhicules électriques en 2030.

Pour accéder à la pétition, cliquez ici.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs