Frédéric Mercier

CAA-Québec s’attaque au cannabis au volant

À quelques mois de la légalisation du cannabis récréatif au Canada, la Fondation CAA-Québec a entrepris une campagne de sensibilisation.

Drogue volant

Walenga Stanislav - stock.adobe.com

À quelques mois de la légalisation du cannabis récréatif au Canada, la Fondation CAA-Québec a entrepris une campagne de sensibilisation afin de faire prendre conscience aux automobilistes des dangers reliés à la conduite d’une voiture sous l’influence de drogues.

 

À lire aussi: Alcool au volant: quelles sont les conséquences?

À lire aussi: De bons conducteurs, les Canadiens?

 

Visant visiblement les jeunes automobilistes, la campagne à saveur humoristique a déjà commencée à être diffusée sur YouTube aini que sur les réseaux sociaux Instagram et Snapchat.

 

 

Selon les données recueillies par CAA-Québec, plus d’un jeune sur quatre croit que le cannabis n’affecte pas la conduite d’un véhicule. Certains croient même qu’il pourrait améliorer les aptitudes au volant!

«On peut rire tant qu’on veut, mais au volant, ce n’est plus drôle», résume le directeur de la Fondation CAA-Québec, Marco Harrison, par voie de communiqué. L’organisme entend marteler ce message sur toutes les tribunes au cours des prochains mois afin de détruire le mythe que le cannabis n’affecte pas notre capacité à conduire.

Toujours selon CAA-Québec, le quart des conducteurs qui ont pris de la drogue dans la dernière année affirme avoir conduit un véhicule après avoir consommé.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs