Safari Condo Sprinter LDX: Un gîte coquet et confortable qui vous suit

Depuis 20 ans déjà, Safari Condo réalise des véhicules récréatifs de conception originale.

Safari Condo Sprinter LDX

Courtoisie Safari Condo

Depuis 20 ans déjà, Safari Condo réalise des véhicules récréatifs de conception originale. À l’écoute de sa clientèle, le constructeur beauceron lance cette année le Sprinter LDX, son premier modèle court doté d’un combiné douche-toilette.

Voyager en automobile c’est bien, mais voyager dans le confort d’un véhicule récréatif (VR) c’est beaucoup mieux. C’est comme aller de découvertes en découvertes en se déplaçant avec son propre chalet !

Depuis une vingtaine d’années, Safari Condo propose une variété de VR de classe B qui se distinguent par leur conception originale et leur construction soignée. Des véhicules qui, par leur taille moins imposante, sont faciles à conduire et beaucoup moins énergivores que les VR des classes A et C.

Sa gamme actuelle compte une quinzaine de modèles différents construits à partir de trois plateformes offrant chacune ses avantages : les jumeaux de conception américaine Savana et Express de General Motors plus abordables; le Mercedes-Benz Sprinter, un véhicule si agréable à conduire offrant l’option d’un turbodiesel et même d’une transmission intégrale; enfin, le Ram ProMaster à roues motrices avant qui a un plancher ultra bas facilitant l’accès dans l’habitacle. En marge de ces plateformes, le constructeur beauceron propose aussi une foule d'options et d’accessoires permettant de personnaliser ses VR.

Certains de ces gîtes sur quatre roues sont même dotés d’une toilette jumelée à une douche. Mais jusqu’ici, ce petit luxe était réservé aux modèles longs : les Sprinter XL et XL Flex de 22 pi, les ProMaster XL et XL Flex de 21 pi, et les GM LDX de 20 pi. Afin de pouvoir offrir ces équipements prisés à des voyageurs désirant un VR plus court, Safari Condo présentera au Salon du VR 2018 le Sprinter LDX, son premier modèle de 19 pi (court) muni d’un combiné douche-toilette.

Doublement attrayant

Le LDX offre donc un double avantage. D’abord, sa longueur réduite lui assure une grande maniabilité, alors que son châssis à empattement court (144 po plutôt que les 170 po d’un modèle de 22 pi) donne un rayon de braquage de 47,6 pi étonnamment court. C’est 7,2 pi de moins qu’un Sprinter de 22 pi. Ensuite, à cela s’ajoute un aménagement intérieur complet permettant à ses occupants d’être autonomes où qu’ils soient, au milieu d’une clairière ou au bord d’une plage.

Son aménagement intérieur s’apparente beaucoup à celui du Sprinter XL Plus. Il peut accueillir quatre passagers (il y a quatre ceintures de sécurité) et permet à deux ou trois voyageurs de dormir. Ce VR a deux sièges baquets pivotants à l’avant, un comptoir légèrement plus court que celui du XL Plus avec un poêle et un évier, un lit pliable de 54 pouces à l’arrière, une table arrière amovible et de nombreuses armoires favorisant le rangement. Un frigo de 4,3 pi cu encastré dans le comptoir complète la dotation.

Son combiné douche-toilette se trouve derrière le siège du conducteur, dans un espace que l’on peut aussi transformer en coin-repas pour quatre personnes à l’aide d’une table amovible. Un espace qui, par son emplacement, demeure utilisable pour l’une ou l’autre de ses deux fonctions même lorsque le lit, à l’arrière, est installé.

En outre, transformer ce coin-dînette en douche ou en toilette s’effectue en un tournemain. Il suffit de déployer des rideaux étanches amovibles et de petits panneaux pliables servant de dossier à la banquette du coin-dînette. Ce véhicule dispose d’ailleurs d’un réservoir dédié à la toilette. Il y a aussi un réservoir d’eau potable de 100 L et d’un réservoir d’eau grises de 90 L.

Contrairement à un cabinet fermé classique de douche-toilette, cet aménagement original ne réduit pas le vitrage de ce VR. À l’instar des autres modèles de Safari Condo, le LDX a une fenestration généreuse qui contribue à éclairer son habitacle tout en exposant ses voyageurs aux beaux panoramas qu’on découvre parfois au fil des kilomètres.

Le toit surélevé du Sprinter constitue une autre qualité indéniable de ce véhicule. Le dégagement vertical important qu’il procure à l’intérieur permet à tous ses occupants de circuler librement sans jamais devoir se pencher.

Moteur turbodiesel peu gourmand

Le Sprinter est animé par un moteur turbodiesel BlueTec jumelé à une boîte de vitesses automatique à 5 rapports. Ce V6 de 3,0 L produit 188 ch et 325 lb-pi, soit amplement de couple pour assurer efficacement le remorquage d’une charge pouvant atteindre 2 268 kg (5 000 lb). Il s’agit d’ailleurs de la capacité de remorquage la plus importante de l’ensemble des VR proposés par Safari Condo. Les modèles de 20 et 21 pieds construits sur les plateformes du ProMaster et des jumeaux Express/Savana de GM sont limités à une capacité de remorquage de 1 590 kg (2 500 lb).

En outre, ce V6 compte parmi les moteurs les plus écoénergétiques pour ce genre de véhicule. Une consommation moyenne d’environ 11 L/100 km est envisageable, ce qui s’avère beaucoup plus attrayant que la cote moyenne d’environ 15 L/100 km des fourgons de GM.

La version 4x4 du Sprinter suscitera sans doute beaucoup d’attrait parmi les voyageurs plus hardis. Bien que ce système ne fasse pas du Sprinter un tout-terrain pur et dur, sa caisse est néanmoins surélevée de 110 mm (4,3 po) à l'avant et 80 mm (3,1 po) à l’arrière pour accroître la garde au sol. De plus, son aptitude à gravir les côtes serait environ 20 % supérieure à celle d’un Sprinter à roues arrière motrices, affirme Mercedes. Enfin, ce rouage intégral n’ajoute que 120 kg (265 lb) au poids du véhicule.

Ce système « sur demande » est activé en appuyant sur un bouton situé sur le tableau de bord. Le couple-moteur est alors réparti entre les essieux avant et arrière selon le rapport 35/65. Le système de traction électronique 4ETS prend ensuite le relais pour répartir le couple selon les besoins du moment, sans exiger d’intervention du conducteur. Pour donner plus de latitude au Sprinter 4x4, il est possible de l’équiper d'un rapport de « gamme basse » optionnel. Ce système réduit le rapport de transmission de 42 %, ce qui accroît considérablement la traction du véhicule en cas de besoin.

Mercedes propose également pour le Sprinter une panoplie de dispositifs d’aide à la conduite dont, entre autres, un système d’avertissement de risque de collision, un détecteur d’obstacle dans les angles morts et des feux de route automatique. Des systèmes qui pourraient se révéler rassurants et pratiques pour des voyageurs parcourant de grandes distances.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs