Lincoln Continental: un grand nom qui renaît de belle façon

En lançant une nouvelle Continental aussi sophistiquée, Lincoln confirme son intention de faire renaître sa réputation de luxe et de prestige.

Lincoln Contiental 2018

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Silhouette élégante qui vieillira bien
  • Intérieur luxueux et très spacieux
  • Comportement routier très agréable
  • Consommation importante
  • Peu de versions
  • Commandes de la boîte de vitesses perfectibles

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 6/10

  • Équipement: 9/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 9/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 9/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 8/10

En lançant une nouvelle Lincoln Continental aussi sophistiquée, le constructeur américain Ford confirme son intention de faire renaître sa marque centenaire de véhicules de luxe et de prestige.

Les berlines n’ont plus la cote. À tort ou à raison, de plus en plus d’automobilistes les remplacent par des camions légers petits et gros, et ce tant dans les créneaux de grande diffusion que parmi les marques de luxe. Cependant, les consommateurs n’ont pas encore tous fait la transition vers ces différents types de véhicules.

L’an dernier, par exemple, chez les concessionnaires Lincoln du Canada, un acheteur sur cinq a opté pour une automobile de cette marque. Parmi ceux-ci, 35 % ont choisi la Continental, le nouveau porte-étendard de la marque, alors que les autres se sont contentés d’une MKZ, une berline de plus grande diffusion (lire : moins chère et moins sophistiquée).

En chiffres, ce portrait paraît cependant moins élogieux puisque ce ne sont que 576 Canadiens qui ont choisi d’acheter une de ces Lincoln Continental. Ce score paraît minimaliste lorsqu’on sait que durant la même période, plus de 3 300 utilitaires Lincoln MKX ont trouvé preneurs.

Pourtant, la Continental est nouveau modèle. Lancée en septembre 2016, elle doit contribuer à redorer le blason de cette marque centenaire que Ford peine à élever au niveau des concurrentes allemandes; des marques qui dominent le marché des véhicules de luxe. Il est évident que la direction de Ford souhaiterait faire aussi bien que Mercedes-Benz qui, l’an dernier, a réussi à vendre 3 930 Classe E et CLS, deux rivales directes de la Continental.

Impressionnante, cette Continental

Ford a donc beaucoup de chemin à faire et la Continental n’est qu’une amorce à cette relance. Mais il faut admettre que le constructeur de Dearborn a bien fait ses devoirs, car cette grande berline mérite d’arborer sur ses flancs ce nom célèbre apparu au tournant des années 40.

Pour Ford, la Lincoln Continental sert désormais d’alternative à ces gros canons que sont la Classe C (le modèle le plus vendu de la catégorie des berlines de luxe de taille moyenne), mais aussi la BMW Série 5, les Audi A6 et A7, et la superbe Volvo S90. À cela s’ajoute une panoplie de modèles plus ou moins originaux, comme la Cadillac CT6, la Jaguar XF, l’Acura RLX et la Genesis G80, pour ne nommer que ceux-là.

Face à cet impressionnant éventail de modèles, au Canada, Ford n’offre cependant que deux versions de la Continental : la Select d’entrée de gamme et l’Ultra, plus luxueuse. Pourtant, au sud de la frontière, nos voisins étatsuniens ont droit à deux fois plus de variantes : les Premiere, Select, Reserve et Black Label.

De même, pour notre marché, toutes les Continental sont livrées avec la transmission intégrale en équipement de série, ce qui, au fond, constitue un bienfait que les acheteurs. Après tout, un jour ou l’autre, lors d’une ballade hivernale qui débute avec du soleil et se termine par une tempête imprévue, ils sauront apprécier ses quatre roues motrices.

Deux moteurs suralimentés

Le choix des moteurs est également limité. Le V6 atmosphérique de 3,7 L qui est offert aux États-Unis pour les deux versions d’entrée de gamme Premiere et Select (plutôt dégarnies, admettons-le) n’apparaît pas au catalogue pour grand public ici. Il est réservé aux acheteurs de parcs d’automobiles, et c’est mieux ainsi. Ce moteur de 305 ch, qui sert également à l’utilitaire MKX, s’avère plutôt quelconque comparativement aux deux autres.

Ces deux autres moteurs, des V6 biturbos, offrent plus de brio. Il s’agit d’un moteur de 2,7 L de série et d’un 3,0 L offert en guise d’option. Le moteur de 2,7 L sert également à la Ford Fusion Sport, alors que celui de 3,0 L se retrouve aussi sous le capot de la Lincoln MKZ Ultra. Pour l’acheteur canadien, le V6 de plus forte cylindrée implique un supplément de 6 500 $ dans le cas de la Continental Select et de 3 000 $ pour l’Ultra. Il faut souligner que cette option est associée à un contrôle de vecteur de couple dynamique que n’a pas la Continental équipée du moteur de 2,7 L.

Comparativement au moteur de 2,7 L, le 3,0 L hausse la puissance de 335 à 400 ch et le couple de 380 à 400 lb-pi. Ces gains se révèlent cependant plutôt abstraits puisque le moteur de 3,0 L ne retranche qu’une maigre seconde à l’accélération de 0 à 100 km/h : elle chute de 6,3 à 5,2 s. Même les 20 lb-pi de couple additionnelles que procure le V6 de 3,0 L restent difficile à discerner, puisque ces deux moteurs partagent la même boîte de vitesses automatique à 6 rapports, qui brille par sa douceur d’opération.

La consommation de carburant ne permet pas plus de distinguer ces deux moteurs, puisque leur cote moyenne est identique à un dixième de litre près. Selon Ressources naturelles Canada (RNCan), le moteur de 2,7 L aurait une consommation moyenne de 12,2 L/100 km, alors que la cote de celui de 3,0 L serait de 12,3 L/100 km ! Dans un cas comme dans l’autre, la consommation d’essence ne constitue pas un point fort. D’ailleurs, notre propre essai, qui a totalisé plus de kilométrage en ville que sur l’autoroute, s’est soldé par une triste moyenne de 13,8 L/100 km.

Ces cotes jettent une petite ombre sur cette élégante berline, qui offre des prestations routières pourtant étonnantes. Car détrompez-vous, il ne s’agit pas d’un « gros char de pépère » ! Quel que soit le moteur, ses performances et son comportement routier prévisible en font une solide rivale face aux modèles proposés par les constructeurs européens et asiatiques; une qualité qu’on ne prêterait pas à la MKZ, qui demeure encore trop « américaine ».

Une vraie berline de luxe

Le constructeur a justement réussi à constituer une dotation qui est à la mesure de ses prétentions. Le système E-Latch, qui assiste la fermeture des portières, les riches garnitures de bois (du noyer ou du frêne), qu’on a finement harmonisé aux différentes selleries de cuir de belles textures, la chaîne audio Revel Ultima, qui transforme l’habitacle superbement insonorisé en petite salle de concert privée avec ses 19 haut-parleurs, ou encore l’ensemble optionnel qui permet de remplacer la banquette arrière par deux sièges amples chauffants, ventilés et inclinables séparés par un large accoudoir, voilà autant d’attributs qui sauront plaire aux acheteurs de véhicules de luxe. Des acheteurs qui demeurent cependant à l’enseigne des automobiles, et non des camions légers!

 

FICHE TECHNIQUE


• Prix de base — 57 150 $ (Select); 60 6650 $ (Ultra).

• Transport et préparation — 2 000 $

• Groupes motopropulseurs — (de série) V6 biturbo DACT, 2,7 L, 335 ch à 5 700 tr/min, 380 lb-pi à 3 500 tr/min; (optionnel) V6 DACT, 3,0 L, 400 ch à 5 500 tr/min, 400 lb-pi à 2 750 tr/min. Boîte de vitesses automatique à 6 rapports. Transmission intégrale de série.

• Particularités — Suspension indépendante aux quatre roues. Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : P235/50R18; P245/45R19; P245/40R20.

• Cotes — Empattement : 2 994 mm; longueur : 5 115 mm; largeur : 1 983 mm; hauteur : 1 487 mm. Poids : 1 916 kg. Volume du réservoir : 68 litres. Volume du coffre : 473 L. Consommation moyenne (V6 3,0 L, essai) : 13,8 L/100 km.

• Concurrence —
Acura RLX
Audi A6
Audi A7
Cadillac CT6
Cadillac CTS
Cadillac XTS
Genesis G80
Infiniti Q70
Jaguar XF
Kia K900
Lexus GS
Lincoln MKZ
Mercedes-Benz Classe CLS
Mercedes-Benz Classe E
Volvo S90
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs