Éducaloi

Auto: quelle assurance pour quels dommages?

Publique, privée, obligatoire, optionnelle, un bord, deux bords... comment s’y retrouver parmi les assurances auto ?

Car insurance services. Business hands holding red car. Vector I

Illustration Fotolia

Publique, privée, obligatoire, optionnelle, un bord, deux bords... comment s’y retrouver parmi les assurances auto ?

Une assurance publique pour tous

Que vous ayez une auto ou non, vous bénéficiez du régime public de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) pour les dommages corporels (blessures, décès, etc.). Tous les résidents québécois sont assurés par ce régime, qui couvre les accidents impliquant un véhicule routier au Québec ou ailleurs dans le monde. Toutefois, la SAAQ ne protège pas contre tous les dommages.

La responsabilité civile : obligatoire et à vos frais

Si vous êtes propriétaire d’une automobile, la loi vous oblige à avoir une assurance d’au moins 50 000 $ pour couvrir votre responsabilité civile au Canada et aux États-Unis. Si vous n’avez pas cette assurance et que vous vous faites prendre, vous pourriez recevoir une amende et votre permis pourrait être suspendu.

Cette assurance couvre :

  • les dommages matériels causés à autrui avec votre automobile (par exemple, si vous endommagez la clôture de votre voisin en vous stationnant) ;
  • les blessures et dommages corporels causés à une autre personne et qui ne sont pas couverts par la SAAQ ou autre régime public ;
  • les dommages causés à votre propre automobile en cas de collision, si vous n’êtes pas responsable de cette collision.

C’est cette assurance responsabilité civile que certains appellent parfois « assurance d’un bord ». Vous pouvez choisir de vous protéger d’autres dommages en prenant une assurance privée supplémentaire.

L’assurance privée : optionnelle

Contrairement à l’assurance obligatoire, cette assurance peut couvrir les dommages causés à votre auto lors d’une collision même si vous en êtes responsable. En langage populaire, on dit alors qu’on est assuré « des deux bords ».

L’assurance privée optionnelle peut aussi couvrir le vol de votre automobile. En fait, la couverture dépend du type de protection que vous choisissez. Cela peut comprendre :

  • les dommages causés sans collision (incendie, inondation, vandalisme, etc.) ;
  • la protection tous risques (certains dommages peuvent quand même être exclus dans le contrat) ;
  • des risques spécifiques (par exemple : tremblement de terre, explosion).

À quel prix ?

Votre prime d’assurance dépend de différents critères tels que votre âge et votre sexe, votre dossier de conduite, votre lieu de résidence, le type de véhicule dont vous disposez et son usage. Certains assureurs prendront aussi en compte votre dossier de crédit.

Les protections que vous choisissez pourraient être assorties d’une franchise, c’est-à-dire un montant que vous devrez payer vous-même en cas de réclamation. Généralement, plus le coût de la franchise est élevé, plus le montant des primes mensuelles est faible.

Attention : vous n’avez pas à payer de franchise si vous n’êtes pas responsable de l’accident.

Si personne ne veut vous assurer

Certaines situations pourraient compliquer votre magasinage d’assurance, notamment si vous avez fait plusieurs réclamations au cours des dernières années, si vous avez été mauvais payeur ou si vous avez un dossier criminel.

Si vous avez été refusé par au moins cinq assureurs (gardez des traces de ces refus), le Centre d’information sur les assurances peut vous aider gratuitement par une procédure appelée « mécanisme d’accès à l’assurance automobile ».

 

 

Texte informatif – Ce texte ne constitue pas un avis juridique; il est recommandé de consulter un avocat ou un notaire pour un tel avis. Éducaloi est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’informer les Québécois de leurs droits et obligations dans un langage clair».

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs