Fred Mercier

Une Dodge Challenger Hellcat interceptée à plus de 250 km/h

En Indiana, le 20 mars dernier, le conducteur d’une Dodge Challenger Hellacat a été arrêté après avoir circulé à 160 miles à l’heure (257 km/h).

Une Challenger Hellcat

En Indiana, le 20 mars dernier, le conducteur d’une Dodge Challenger Hellcat a été arrêté après avoir circulé à 160 miles à l’heure (257 km/h).

Dans un communiqué émis par l’Indiana State Police, on explique que le patrouilleur Dustin Eggert entrait à peine sur l’autoroute quand il s’est fait dépasser à toute allure par la voiture sport de couleur orange.

 

À lire aussi: Dodge lance une Hellcat encore plus démente pour 2018

 

Accélérant jusqu’à 240 km/h, le policier n’a pas réussi à rattraper la puissante Hellcat, qui poursuivait son chemin malgré la poursuite. Le conducteur s’en serait peut-être bien tiré s’il n’avait pas finalement dû décélérer en raison de deux camions qui roulaient à la même vitesse sur les deux voies de l’autoroute.

Une fois immobilisé, le conducteur de la voiture, un homme de 38 ans, a tout bonnement expliqué au patrouilleur qu’il tentait de se rendre jusqu’au Maryland. Et comme si la vitesse excessive n’était pas assez, le chauffard circulait aussi avec un permis de conduire expiré.

L’homme a été arrêté pour conduite dangereuse et a été envoyé à la prison du comté de LaPorte, toujours en Indiana.

 

Une bombe sur quatre roues

Animée par un moteur V8 surcompressé de 6,2 litres, la Dodge Challenger Hellcat développe une puissance démentielle de 707 chevaux.

Capable d’atteindre une vitesse maximale dépassant largement les 300 km/h, la Hellcat interceptée dans cette histoire était encore loin d’avoir atteint sa limite. 

«Un accident à cette vitesse serait catastrophique», conclut l’Indiana State Police. Heureusement, ce ne fut pas le cas.

 

Dodge Challenger SRT Hellcat

FCA

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs