Toyota lance un nouveau RAV4 et il a de la gueule

Toyota profite du Salon de l’automobile de New York pour dévoiler en primeur mondiale son RAV4 de cinquième génération.

Toyota RAV4 2019

Toyota profite du Salon de l’automobile de New York pour dévoiler en primeur mondiale son RAV4 de cinquième génération.

 

À lire aussi: La Toyota Corolla à hayon revient en force pour 2019

 

Toyota munira son RAV4 du conventionnel quatre cylindres de 2,5L. Une motorisation hybride combinant ce même moteur à essence à un moteur hybride seront également offerts. Une transmission automatique à huit rapports et une autre à variation continue (CVT) seront respectivement offertes pour ces deux variantes. Le V6 demeure absent, comme c’est le cas avec le modèle actuel. 

Évidemment, le système à quatre roues motrices continuera d’être proposé.

Afin d’améliorer sa conduite, Toyota affirme avoir rigidifié de 57% le châssis de cet éventuel en comparaison avec l’actuel.

Sur le plan des dimensions, son empattement sera plus long de 30 mm et sa largeur sera étirée de 10 mm, toujours en le mettant en parallèle avec celui qui est sur le marché en ce moment. 

À bord du nouveau RAV4, la modernité prend différentes formes. En effet, le miroir central peut afficher en tout temps le contenu filmé par la caméra de recul. Il s’agit d’une première pour Toyota. Cela dit, on ne semble pas avoir enrayé le problème perpétuel de ce type de gadget. Pour le chapitre de la technologie, on retrouve aussi le système d’infodivertissement Entune, lequel est compatible avec Apple CarPlay. On est demeuré muet au sujet d’Android Auto.

Fait intéressant à noter, en plus d’être l’hôte de la production du RAV4 à essence, le Canada pourra désormais se vanter également d’assembler sa version hybride.

À l’heure actuelle, les cotes de consommation ne sont pas encore connues. Les premiers exemplaires du RAV4 devraient arriver au pays à la fin de la présente année, alors qu’il faudra patienter jusqu’au début de l’année 2019 pour assister à l’arrivée de la version alliant essence et électricité. 

Un défi de taille

Pour le constructeur japonais, il s’agit d’un risque énorme, mais visiblement calculé. En effet, l’actuelle génération du VUS compact de Toyota demeure immensément populaire malgré qu’elle en soit à sa cinquième année de production. Pour un constructeur, il est toujours délicat d’évoluer lorsqu’on continue de connaître une croissance. Histoire de demeurer dans l’arène, Toyota a décidé de suivre le bal de la modernité comme l’ont fait ses concurrents récemment.

À titre indicatif, Toyota a dépassé le cap des 50 000 unités vendues du RAV4 pour la première fois de l’histoire du modèle au Canada en 2017. En 2013, 33 000 exemplaires du même modèle ont trouvé preneur. Du côté américain, les ventes du RAV4 sont passées de 218 000 en 2013 à 407 000 en 2017. Il s’agit, là aussi, d’un record. 

 

Toyota RAV4 2019

Germain Goyer

Toyota RAV4 2019

Germain Goyer

Toyota RAV4 2019

Germain Goyer

Toyota RAV4 2019

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs