Fred Mercier

Il y aura un T-Rex électrique

L’entreprise québécoise Campagna Motors lancera une variante 100 % électrique du T-Rex, ce véhicule à trois roues fabriqué à Boucherville.

T-Rex 16S 2015

L’entreprise québécoise Campagna Motors lancera une variante 100 % électrique du T-Rex, ce véhicule à trois roues fabriqué à Boucherville.

Le prototype du T-Rex électrique sera dévoilé le 20 avril prochain, dans le cadre de l’ouverture du Salon du véhicule électrique de Montréal.

 

À lire aussi: T-Rex: comme rien d'autre au monde

 

Question de nous faire patienter, Campagna Motors a publié sur sa page Facebook quelques bribes d’information concernant ce nouveau modèle. On y parle d'une batterie de 26 kWh, d'un couple de 230 livres-pieds et d'une vitesse maximale de 200 km/h. Rien, toutefois, sur l’autonomie de la batterie ou sur l’éventuel prix de vente.

 

 

Pour propulser ce nouveau T-Rex, Campagna Motors s’est associée avec l’entreprise californienne Zero Motorcycles, qui se chargera de fournir les batteries et les moteurs électriques qui serviront à la fabrication du véhicule.

Rappelons que la version à essence du T-Rex est animée par un moteur à six cylindres en ligne fabriqué par BMW. Développant 160 chevaux et 129 livres-pieds de couple, cette mécanique allemande permet au T-Rex de passer de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes.

 

Fabriqué au Québec depuis ses débuts en 1995, le T-Rex  est désormais vendu un peu partout dans le monde. Le véhicule à trois roues était d’abord construit à Plessisville, puis sa production a déménagé à Boucherville après la vente de l’entreprise, en 2008.

Dix ans plus tard, cette variante électrique sonne le début d’un nouveau chapitre chez Campagna Motors.
 

T-Rex 16S 2015

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs