Quand la Camaro tente de s’attaquer à la Civic Type R...

On a conduit la nouvelle Chevrolet Camaro 1LE Turbo 2019 avant même qu’elle soit prête.

Chevrolet Camaro 1LE turbo 2019

En fin de matinée, Chevrolet nous a annoncé en primeur qu’elle lançait une Camaro 1LE Turbo. Et dès le début de l’après-midi, on a pu la mettre à l’essai sur un circuit routier. Pas le temps de niaiser, comme dirait l’autre.

Souvent associée à une clientèle plus âgée et nostalgique de la belle époque des muscle cars, la Camaro se doit de faire de l’œil à ceux qui portent leur casquette à l’envers afin d’assurer sa propre pérennité. C’est ainsi qu’est né le projet de concevoir la version 1LE Turbo. 

En gros, Chevrolet a appliqué sa recette 1LE à sa Camaro d’entrée de gamme qui est munie d’un moteur à quatre cylindres. Le but est de créer un véhicule axé sur les performances tout en demeurant accessible. Son objectif est carrément de concurrencer quelques-uns des bolides les plus tendances à l’heure actuelle: Ford Focus ST et RS, Honda Civic Si et Type R, Subaru BRZ tS et WRX/STI, Hyundai Veloster N ainsi que la Kia Stinger. Autant on s’interroge sur le fait que la nouvelle berline sport de Kia figure sur cette liste, autant on ignore la raison pour laquelle la Volkswagen Golf R n’y apparaît pas.

Bref, la barre est haute. Très haute. 

Sur papier, il ne fait aucun doute qu’on n’a pas affaire à la Camaro à quatre cylindres qu’on retrouve en entrée de gamme. En effet, cette nouvelle 1LE empruntera ses suspensions à la SS et ses freins seront signés par Brembo. Chaussée de Goodyear Eagle F1, elle sera munie d’un mode départ canon. Histoire de satisfaire le plus de sens possible, la sonorité sera peaufinée grâce à un système d’échappement retravaillé.

Michael Tung, ingénieur des véhicules de performance chez Chevrolet, estime que «cette voiture est une excellente alternative aux compactes de performances.» En ce qui a trait à la compétition, il semblait d’avis que la 1LE Turbo allait davantage se rapprocher de la Focus ST et de la Civic Si plutôt que de la RS et de la Type R. Quelqu’un qui garde les deux pieds sur terre, on aime ça.

Sur le plan esthétique, il est encore tôt pour se prononcer. Comme le démontrent les photos, la Camaro mise à l’essai était recouverte d’une pellicule de camouflage. Quant à l’intérieur, on nous a indiqué qu’il n’était pas complètement fignolé. 

L’essai routier aurait difficilement pu être plus bref. À peine commencions-nous à nous familiariser avec le parcours et la voiture qu’il était temps de rendre notre baquet à un collègue. Puisque le circuit était plutôt serré, nous n’avons pu nous rendre plus loin que le troisième rapport. À ce sujet, en passant du deuxième au troisième, on a noté un important délai dans l’arrivée de la puissance. C’est sans doute l’effet de la turbocompression. On espère tout de même que ce sera ajusté d’ici la mise en marché de la version finale du modèle, car il était bien fâcheux de manquer de puissance en pleine accélération.

Dès les premiers tours de roue, on constate qu’elle est légère cette nouvelle version de la Camaro. Après tout, la simple différence entre la masse d’un moteur à quatre cylindres de 2,0 L et celle d’un V8 de 6,2 L est considérable.

À l’heure actuelle, Chevrolet n’a pas dévoilé les données techniques de cette version. Il est à noter que le même bloc de quatre cylindres turbocompressé offert dans les Camaro LS et LT développe 275 chevaux-vapeur et 295 livres-pied. 

Les amateurs de sport de glisse seront ravis de savoir que le plaisir et la facilité à faire dandiner l’arrière-train demeurent. Vous aurez le sourire aux lèvres, c’est garanti. À cet effet, oui, elle tient la route grâce entre autres à son châssis raffermi en 2016, mais elle demeure moins stable que ses rivales.

Certes, on applaudit l’effort de Chevrolet de vouloir charmer une nouvelle clientèle en offrant une version plus épicée de son modèle à quatre cylindres. Sauf que la Camaro, même en version 1LE Turbo, ne joue pas dans les plates-bandes des STI et Type R. Honda, Subaru et compagnie peuvent dormir tranquille.

Par contre, la Ford Mustang Ecoboost, dont il n’a nullement été question lorsque de la présentation par Chevrolet, risque d’avoir un peu de fil à retordre.

Chevrolet Camaro 1LE turbo 2019

Germain Goyer

Chevrolet Camaro 1LE turbo 2019

Germain Goyer

Chevrolet Camaro 1LE turbo 2019

Germain Goyer

Chevrolet Camaro 1LE turbo 2019

Germain Goyer

Chevrolet Camaro 1LE turbo 2019

Germain Goyer

Chevrolet Camaro 1LE turbo 2019

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs