Fred Mercier

Les pneus d’hiver deviendront obligatoires à partir du 1er décembre

Dans une série de modifications au Code de la sécurité routière, le ministère des Transports du Québec a officiellement devancé la date d’entrée en vigueur des pneus d’hiver obligatoires.

Pneus hiver

Dans une série de modifications au Code de la sécurité routière, le ministère des Transports du Québec a officiellement devancé la date d’entrée en vigueur des pneus d’hiver obligatoires.

À partir de 2019, les automobilistes québécois devront faire installer leurs pneumatiques hivernales au plus tard le 1er décembre. Depuis 2008, les pneus d’hiver étaient obligatoires à partir du 15 décembre seulement. À la fin de la saison froide, la date de retrait légal des pneus hivernaux demeurera fixée au 15 mars.

 

À lire aussi: Pourquoi les pneus d'hiver son-ils obligatoires?

À lire aussi: Pneus d'hiver: une loi inutile et néfaste

 

En plus de cette nouvelle règlementation concernant les pneus d’hiver, le Code de la sécurité routière a été modifié et intègre désormais plusieurs nouveautés. En voici quelques-unes.

Plus de restrictions aux apprentis conducteurs

Les jeunes automobilsites sont encore une fois ciblés par de nouvelles règles du Code de la sécurité routière. À partir du 18 mai prochain, les apprentis conducteurs d’un véhicule de promenade ne pourront plus conduire entre minuit et 5h.

Toujours à partir du 18 mai, un conducteur âgé de 19 ans ou moins et titulaire d’un permis probatoire sera limité quant au nombre de passagers de 19 ans ou moins qu’il peut transporter dans son véhicule entre minuit et 5h. Cette restriction sera applicable durant la première année de conduite du conducteur.

Chez les motocyclistes, les apprentis conducteurs ne seront plus dans l’obligation d’être accompagnés par un autre motocycliste. Toutefois, ils ne pourront plus conduire leur moto entre minuit et 5h à compter du 18 mai prochain.

Vitesse en zone scolaire

À partir du 1er août 2019, les amendes pour les excès de vitesse commis dans une zone scolaire seront doublées.

Hausse des coûts de certaines contraventions

Dans le but de décourager certains comportements dangereux, le Code de la sécurité routière prévoit des amendes plus salées pour l’utilisation d’appareils électroniques au volant et en cas d’omission du port de la ceinture de sécurité ou du signalement de ses intentions.

On prévoit aussi une nouvelle amende de 100$ à 200$ pour les automobilistes qui se stationnent à un endroit réservé pour les véhicules électriques avec une voiture à essence.

Les amendes pour les infractions commises par des cyclistes seront aussi revues à la hausse et seront de 80$ à 100$.

Projet pilote pour les voitures autonomes

À compter du 18 mai prochain, le ministère des Transports aura la possibilité de mettre en place des projets pilote afin d’expérimenter la circulation de véhicules autonomes sur nos routes. Des voitures sans conducteur pourront donc théoriquement circuler sur les routes du Québec, mais seulement dans le cadre de projets pilotes chapeautés par le ministère.


Pour consulter toutes les nouveautés relatives au Code de la sécurité routière, consultez le site du ministère de Transports du Québec.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs