Le Ford F-150 a maintenant un moteur diesel et on l’a mis à l’essai

Alors qu’on attend impatiemment les nouveaux Chevrolet Silverado et que les Ram 1500 2019 ont déjà commencé à arriver chez les concessionnaires, Ford réagit en offrant un nouveau moteur pour 2018: le V6 Turbo Diesel Power Stroke de 3,0 L.

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Faible consommation de carburant
  • Couple du moteur diesel
  • Système 4X4 efficace
  • Moteur très silencieux
  • Moteur Diesel fait grimper la facture
  • Versions XL et XLT pas disponibles pour les particuliers avec le moteur diesel
  • Capacité de remorquage un peu juste

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 7/10

  • Comportement: 7/10

  • Apparence: 7/10

  • Performance: 6/10

  • Prix: 7/10

  • Rangement: 7/10

Alors qu’on attend impatiemment les nouveaux Chevrolet Silverado et que les Ram 1500 2019 ont déjà commencé à arriver chez les concessionnaires, Ford réagit en offrant un nouveau moteur pour 2018: le V6 Turbo Diesel Power Stroke de 3,0 L.

Il s’agit de la toute première fois que la marque à l’ovale bleu équipe son F-150 d’un moteur diesel. Et grâce au turbocompresseur, ce nouveau bloc développe 250 chevaux et un couple de 440 livres-pied. 

À lire aussi: Ford F-150 : la question à 100 piastres

Ça coûte combien?

Commençons par la question qui brûle toutes les lèvres. On a demandé à la gestionnaire des communications de Ford Canada... et ce n’est pas plus clair même après ça. En fait, ça reste un gros mystère.

En gros, tout ce qu’on a pu obtenir, c’est le montant qu’on doit ajouter à la facture si on opte pour le 3,0 L Diesel plutôt que l’un ou l’autre des moteurs à essence. Pour remplacer le V6 de 3,3 L par le V6 3,0 L Diesel, il faut payer 8200$ supplémentaires. En échange du 2,7L EcoBoost, c’est 7500$ de plus qu’il faut débourser. Et contre le V8 de 5,0 L, vous devrez cracher 5650$ de plus.

Le XL à deux roues motrices est la version la plus accessible du F-150 Diesel. Il faut donc ajouter 8200$ au montant initial, ce qui fait grimper la facture à 38 849$. Sauf qu’avec le moteur diesel, les variantes XL et XLT sont réservées aux flottes commerciales. Pour monsieur et madame Tout-le-monde, la version la moins dispendieuse disponible est le Lariat. À son prix de 49 949$, il faut ajouter 7500$, ce qui élève le total 57 449$. 

Le diable est dans les détails

Il y a quelques semaines, Ford a dévoilé les cotes de consommation de cette version à moteur diesel du F-150. On ne s’est pas gêné pour se péter les bretelles en annonçant que sa consommation de carburant était la meilleure de la catégorie. Ce qui n’est pas faux.

En version 4X4, il consomme 10,7 L/100 km en conduite combinée ville/route. En revanche, son concurrent n’est pas un cancre pour autant. Toujours en conduite combinée, le Ram EcoDiesel ne consomme que 0,1 L/100 km de plus. 

Silencieux à souhait

Les moteurs diesel ont une drôle de réputation. La première chose qui me vient en tête quand je pense à ce type de moteur, c’est une vieille Jetta qui claque et qu’on entend des milles à la ronde. Tout ça pour dire que la barre n’était pas trop haute en avant d’embarquer dans cette nouvelle version du pickup le plus vendu.

L’une de mes premières surprises a justement été de constater à quel point cette nouvelle mécanique était silencieuse. Autant à l’arrêt que lorsqu’il était allègrement sollicité, ce moteur s’est avéré peu bruyant. Et ça, c’est gagnant pour le conducteur, ses passagers et les autres usagers de la route.

Reste à voir si on pourra en dire autant quand le camion aura cumulé plusieurs dizaines de milliers de kilomètres. 

Fort pour un petit moteur, mais...

Il n’y a pas de doute, le F-150 Diesel est fort... pour un camion équipé d’un V6. En effet, sa capacité de remorquage s’élève à 5171 kg. Il est devant son rival qui peut, au maximum, remorquer 4178 kg.

Cela dit, on a testé cette capacité avec une remorque longue d’une vingtaine de pieds. Et dans les cotes des environs de Broomfield, au Colorado, il fallait littéralement garder la pédale enfoncée afin de conserver une vitesse de 100 km/h. Imaginez si la remorque avait été pleine...

En bref, la souplesse reste loin d’être celle d’un V8. 

Il peut aussi aller jouer dans la bouette

En plus de le mettre à l’essai avec une remorque, on a eu la possibilité de mettre ce nouveau F-150 Diesel au défi sur un parcours hors route.

Bon, comme le parcours avait été dessiné par Ford, on peut comprendre que tout a dû être calculé un nombre inimaginable de fois afin que le camion ne reste jamais coincé. Cela dit, le parcours était périlleux pour un pickup pleine grandeur aucunement modifié. On ne parle par ici d’un 4X4 qui a été spécialement transformé pour l’exercice.

Le but était simplement de nous faire comprendre que cette version alimentée au Diesel était tout aussi efficace hors des sentiers battus que les versions à essence que l’on connaît bien. Et force est d’admettre que le système 4X4, la technologie d’aide à l’adhérence en descente et la rigidité du châssis épatent. 

Comme dans mon salon

Le F-150 est confortable. Ça, on ne peut pas le nier. Pour bien des acheteurs de ce type de véhicule, leur camion est aussi leur bureau. Et franchement, on est bien assis. Si vous optez pour une version SuperCrew, les passagers à l’arrière seront très confortables, eux aussi.

Le dégagement pour la tête et les jambes est sans reproche. Et si vous désirez transporter de la marchandise, la banquette arrière se relève en un tour de main, ce qui offre un grand espace de chargement à l’intérieur de la cabine. 

Conclusion

Avec ce nouveau moteur diesel, le Ford F-150 offre un beau mélange de confort, de performances et de faible consommation. Il est bien malheureux que les versions les plus intéressantes financièrement, les XL et XLT, ne soient pas offertes au grand public.

Ford vante la consommation de carburant de son F-150 Diesel. mais sur papier, on observe une différence d’à peine plus de 2 L/100 km avec celui muni du puissant V8 de 5,0 L. Si vous avez l’intention de remorquer et que vous ne voulez pas voir votre tachymètre baisser en montant les côtes, tournez-vous vers le V8 de 5,0 L. Il coûtera peut-être un peu plus cher à la pompe, mais vous économiserez des milliers de dollars à l’achat.

Fiche technique

Nom: Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018
Prix de base : 57 449$
Prix du modèle à l’essai: 57 449$
Configuration : Véhicule à roues arrière ou à quatre roues motrices avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur à six cylindres de 3,0 L
Puissance/couple: 250 ch/ 440 lb-pi
Transmission : Automatique à dix rapports
Consommation d’essence annoncée (version 4X4): 11,8 L/100 km (ville) 9,3 L/100 km (route)
Garantie de base : 3 ans/60 000 km
Concurrence: Ram 1500 EcoDiesel, Chevrolet Silverado Diesel (à venir)

Appréciation (sur 10)
Consommation d’essence : 8
Équipements : 7
Prix : 7
Style : 7
Confort (à l’avant) : 8
Confort (à l’arrière) : 7
Tenue de route : 7
Performance : 6
Espace de rangement : 7
Note globale : 7

Forces
Faible consommation de carburant
Couple du moteur diesel
Système 4X4 efficace
Moteur très silencieux

Faiblesses
Moteur Diesel fait grimper la facture
Versions XL et XLT pas disponibles pour les particuliers avec le moteur diesel
Capacité de remorquage un peu juste

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs