Genesis G70: l’art de faire rougir une BMW

La nouvelle G70 fera-t-elle faire des cauchemars aux dirigeants de BMW? C'est ce que nous avons vérifié.

Genesis G70 2019

On dit souvent que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Eh bien, chez Hyundai – euh pardon, chez Genesis – on n’a pas snoozé longtemps avant de concevoir une berline compacte qui fera faire des cauchemars aux dirigeants de BMW.

Lorsqu’est venu le temps de concevoir cette troisième berline, la G70, on n’a pas lésiné sur les efforts. Au sein du catalogue, elle rejoint ainsi les rangs des plus imposantes G80 et G90. 

À lire aussi: On a mis la Kia Stinger à l'essai et on n'a pas été déçus

Pas une Hyundai endimanchée

La marque Genesis est encore toute jeune et pourtant, elle a déjà un problème d’image. Fondée en 2015, elle reprend le nom d’une berline pseudo-luxueuse de Hyundai vendue dès 2009. À part de baptiser cette nouvelle marque «Pony», Hyundai aurait difficilement pu choisir un nom qui unit aussi bien  les deux marques. Tout ceci est ironique puisque Genesis tente à tout prix de se distancer de Hyundai...

Mais une bonne fois pour toutes, on va mettre quelque chose au clair. La Genesis G70 n’est pas une Hyundai endimanchée. Ce n’est pas une Elantra ou une Sonata avec du chic similicuir. 

Pareille, pas pareille

La G70 partage sa plateforme et bon nombre de ses composantes avec celle dont on ne veut prononcer le nom chez Genesis, la Kia Stinger.

Bien que cette dernière propose une silhouette plus agressive, elle est un peu plus longue (141 mm), un peu plus large (19 mm) et surtout plus pesante (jusqu’à 213 kg). Comme l’exprimait si sagement Colin Chapman: «Light is right» («Ce qui est léger est bien»). Un point pour la Genesis.

Le prix de départ de la G70 est de 42 000 $, ce qui est 4000$ de moins que la Stinger GT. Mais la Stinger GT cache une carte dans sa manche: le V6 biturbo de série (365 chevaux et 376 livres-pied). Pour obtenir ce même moteur, c’est minimalement 52 000 $ qu’il faut débourser avec la G70.

Pour le moment, les cotes de consommation ne sont pas encore connues. 

Fun, fun, fun

Bien qu’elle soit sortie 54 années avant, la chanson «Fun, Fun, Fun» des Beach Boys illustre à merveille l’esprit de la G70. Tout a été conçu pour faire plaisir au conducteur. Même si vous optez pour la version à quatre cylindres (252 chevaux et 260 livres-pied), il est possible de ressentir un haut niveau d’excitation et ce, grâce à une combinaison de deux éléments: la transmission manuelle à six rapports et les roues motrices arrière. Avouez que le poil sur vos bras est déjà dressé. Bien qu’une poignée d’acheteurs seulement s’y intéressera, on apprécie l’effort de Genesis de tenter de charmer les puristes. 

Sur la piste

Après avoir pris le volant de la G70 sur les routes sinueuses des Laurentides, on a enfilé un casque et on s’est élancé sur l’enchanteur Circuit Mont-Tremblant.

Une fois le mode sport enclenché, on a tout de même senti les baquets se refermer sur le conducteur afin d’offrir un meilleur support latéral. Oh qu’on aime ça, les petites attentions comme ça. Dès les premiers tours, par contre, on a remarqué que l’arrière-train sautillait quelque peu en virage. En même temps, on peut bien lui pardonner car son mandat n’est pas de rivaliser avec une monoplace. 

Et l’habitacle, lui?

L’intérieur de la G70 est chic. Là n’est pas la question. Similaire à celui de la Kia Stinger GT, on retrouve une panoplie de boutons qui sont les mêmes que dans cette dernière. Ça, ça fait moins rêver. Est-il aussi luxueux et somptueux que celui d’une allemande? Malheureusement pas. Mais on a espoir que la nouvelle marque coréenne prenne du galon au cours des prochaines années. 

La paix d’esprit

Chez Genesis, on s’est dit que tous les moyens sont bons pour se démarquer et on est pleinement conscient des irritants provoqués par l’entretien coûteux et la fiabilité inégale des allemandes. On offre donc un entretien régulier gratuit qui s’étire sur cinq ans ou 100 000 kilomètres. Des histoires d’horreur et des factures d’entretien exorbitantes chez les marques allemandes, on en a tous entendues. On propose même un service de ramassage à domicile pour l’entretien afin de faciliter la vie aux clients. 

À l’écoute des consommateurs

Chez Genesis, on n’a pas imaginé cette berline dans le but de simplement réaliser un fantasme d’ingénieurs. On a plutôt conçu une auto qui répondait aux besoins des consommateurs. À partir d’une étude de marché, Genesis peut se vanter d’offrir de série six items d’équipement que les propriétaires de véhicules de luxe aimeraient avoir, mais qu’ils n’ont pas: démarrage à distance, avertissement de changement de voie, système de freinage pré-collision, toit panoramique, pneu de secours et volant chauffant. 

 

En bref

Les G80 et G90 visent un marché quelque peu niché. Pour le moment, il serait hâtif de parler d’un succès. Chose certaine, en attendant l’arrivée d’un véhicule utilitaire sport portant l’écusson Genesis, la G70 possède tous les éléments nécessaires pour bouffer tout rond des BMW Série 3, Mercedes-Benz Classe C et Lexus IS.

À une condition, toutefois. Que l’étiquette n’ait aucune importance pour vous.

Fiche technique

Nom: Genesis G70 2019
Prix de base : 42 000$
Configuration : Véhicule à roues motrices arrière ou à quatre roues motrices avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litre ou V6 bi-turbocompressé de 3,3 litres
Puissance/couple: 4-cyl (252 ch/ 260 lb-pi), V6 (365 ch/ 376 lb-pi)
Transmission : Manuelle à six vitesses (roues motrices arrière) ou automatique à huit rapports
Consommation d’essence annoncée: Encore inconnue
Garantie de base : 3 ans/60 000 km
Concurrence: BMW Série 3, Mercedes-Benz Classe C, Lexus IS, Audi A4, Infiniti Q50

Appréciation (sur 10)
Consommation d’essence : n/a
Équipements : 8
Prix : 8
Style : 7
Confort (à l’avant) : 7
Confort (à l’arrière) : 6
Tenue de route : 8
Performance : 7
Espace de rangement : 7
Note globale : 8

Forces
Puissance du V6 bi-turbo
Rapport prix/équipement/puissance intéressant
Places arrière étroites

Faiblesses
Aucun prestige
Boîte manuelle non-disponible avec le V6
Valeur de revente probablement inférieure à celle des concurrentes

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Genesis G70 2019

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs