Quand Ford osait se comparer à Mercedes-Benz...

On peut reprocher bien des choses à Ford. Mais certainement pas d’avoir manqué d’audace.

Ford Granada

Ford

On peut reprocher bien des choses à Ford. Mais certainement pas d’avoir manqué d’audace.

À lire aussi: 10 véhicules qui deviendront anciens en 2018

En effet, le constructeur identifié par l’ovale bleu a eu le front de se comparer à Mercedes-Benz afin de mousser les ventes de la Granada de première génération, au milieu des années ‘70.

Dans une campagne publicitaire dont nous avons retrouvé les images, la version à quatre portes de la Granada était mise nez-à-nez avec la Mercedes-Benz 280 SE.

Dans l’une de ces publicités, Ford n’a pas hésité à inclure un quiz. Le but de ce dernier était d’associer la photo au modèle correspondant. Il va sans dire que ce jeu-questionnaire est d’une facilité déconcertante. Ce n’est pas parce que deux berlines ont une peinture argentée, un intérieur bleu, des enjoliveurs gris et des feux arrière rouges qu’elles sont forcément similaires!

Au premier plan de cette publicité, on retrouvait une version ESS de la Granada. Ce sigle signifie European Sport Sedan. Avec cette voiture, Ford n’avait pas l’intention de s’attaquer aux berlines de Dodge ou de Chevrolet, il n’en fait aucun doute.

Quant à sa Granada Sports Coupe, Ford la comparait carrément à la Mercedes-Benz 450 SLC Sport Coupe. Dans les publicités diffusées autant à la télévision que dans les imprimés, Ford vantait sa Granada en affirmant qu’elle était l’une des rares voitures américaines de l’époque à offrir en option les freins à disque aux quatre roues.

Elle était aussi équipée de suspensions à forte résistance, du levier de vitesse au plancher, de sièges baquets inclinables, d’un volant gainé de cuir ainsi que de pneus radiaux. On tenait même à spécifier que le positionnement de la commande des essuie-glaces était d’inspiration européenne. Un détail d’une importance capitale.

Sur le plan des dimensions, la Granada Sports Coupe et la 450 SLC s’apparentaient. Alors que l’allemande avait un empattement de 111,0 pouces, celui de l’américaine était de 109,9. Quant à la largeur, elle était respectivement de 70,5 pouces et de 71,2.

Évidemment, c’est au chapitre du prix que la Granada dépassait largement ses rivales. Le prix de la 450 SLC (23 976$) était environ six fois plus élevé que celui de la Granada Sport Coupe (4 189$). Quant à la 280 SE, elle se vendait environ 20 000$.

Dans l’ensemble des publicités, Ford semble avoir omis le comportement routier. À ce chapitre, force est d’admettre que l’américaine était à des années-lumière de l’allemande... 

Et aujourd’hui?

Dans le domaine des voitures anciennes, plusieurs facteurs influencent la valeur.  On peut entre autres penser au kilométrage, à la condition générale, au respect de l’originalité, au fait qu’elle soit restaurée ou non, etc.

Sur eBay, quelques exemplaires de Granada ont trouvé preneur au cours des derniers mois. Le prix de vente variait entre 2500 $ CAN et 6400 $ CAN.

En ce qui concerne la 450 SLC, les exemplaires les moins dispendieux se vendent entre 5500 $ CAN et 20 000 $ CAN.

Vendue à toutes les sauces

La Ford Granada de première génération a été commercialisée de 1975 à 1980. Elle partageait notamment sa plateforme avec les Mercury Monarch, Lincoln Versailles, Ford Maverick et Mercury Comet.

Elle pouvait être animée par l’un des quatre moteurs suivants: six cylindres en ligne de 200 pouces cubes ou de 250 pouces cubes et V8 de 302 pouces cubes ou de 351 pouces cubes. Dès 1981, la deuxième génération du modèle est arrivée. Cette dernière empruntait la plate-forme Fox et n’a pas été renouvelée après 1982.

Publicité de Ford Granada

Ford

Publicité de Ford Granada

Ford

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs