Fred Mercier

Québec veut plus de bornes de recharge rapide

En date du 31 mars dernier, on comptait 24 694 véhicules hybrides rechargeables et électriques immatriculés au Québec.

Recharge

kasto - stock.adobe.com

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Pierre Moreau, a déposé un projet de loi visant à augmenter radicalement le nombre de bornes de recharge rapide (400 V) partout dans la province.

Si elle est adoptée, cette résolution permettrait notamment «de modifier la Loi sur Hydro-Québec afin de permettre au gouvernement de fixer par règlement les tarifs d’un service public de recharge rapide pour véhicules électriques».

Permettant à plusieurs véhicules électriques de retrouver 80 % de leur charge en une trentaine de minutes, ces bornes de 400 volts sont les plus puissantes actuellement offertes. Pour le moment, on en compte environ 130 au Québec. Le gouvernement s’est fixé comme objectif d’en ajouter 1600 ou plus au cours des 10 prochaines années.

L’utilisation de ces bornes, facturée à la minute, coûte actuellement 10 $ par heure. Le Circuit électrique avait annoncé une hausse de tarif à 12 $ l'heure en janvier dernier, mais s’était ravisé après avoir reçu plusieurs commentaires négatifs des usagers du réseau.

 

À lire aussi: Qu'est-ce que le Circuit électrique?

À lire aussi: Toutes les voitures électriques en vente au Québec

 

Vers plus de véhicules électriques

Selon Pierre Moreau, l’augmentation du nombre de bornes de recharge rapide est essentielle pour favoriser l’accroissement du parc de véhicules électriques au Québec.

«Afin de réaliser nos objectifs, il est impératif de doter le Québec d’un réseau de bornes de recharge rapide. Le cas de la Norvège, qui a choisi de subventionner la construction de bornes de recharge rapide afin de favoriser l’électrification des transports, montre que le déploiement dense et fiable de bornes de recharge rapide favorise l’accroissement des ventes de véhicules électriques», a expliqué le ministre par voie de communiqué.

Selon le plan présenté par le gouvernement, une augmentation du nombre de bornes de 400 V entraînerait une hausse des ventes de voitures électriques au Québec. Ces véhicules pourraient être rechargés un peu partout, ce qui générerait par le fait même plus de ventes d’électricité chez Hydro-Québec. On assure que ces revenus supplémentaires serviront à financer l’achat de bornes additionnelles.

 

En date du 31 mars dernier, on comptait 24 694 véhicules hybrides rechargeables et électriques immatriculés au Québec. L’objectif du gouvernement est de voir ce nombre passer à 100 000 en 2020, à 300 000 en 2026, puis à un million d’ici 2030.

 

59db46af-cf52-4cd3-9aa0-71d4750546b7

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs