9 trucs pour reculer une remorque sans rien accrocher

Conduire avec une remorque peut s’avérer un réel défi. Et la reculer, c’est encore pire.

Toyota Corolla tirant une remorque

Yuri Bizgaimer - stock.adobe.com

Conduire avec une remorque peut s’avérer un réel défi. Et la reculer, c’est encore pire.

 

À lire aussi: Les 15 véhicules les plus sécuritaires de 2018 selon l’IIHS

 

À l’approche de la fatidique date du 1er juillet, bon nombre de Québécois déménageront. Et qui dit «déménagement», dit souvent «remorque» pour transporter tous se biens.

Pour vous venir en aide, nous avons recensé quelques trucs afin de vous faciliter la tâche.

Il est à noter que ces trucs s’appliquent aussi pour une roulotte, évidemment.

Ajustez les miroirs

Avant d’entamer votre manœuvre de recul avec votre remorque, assurez-vous que vos miroirs soient correctement ajustés. Placez-les de manière à couvrir l’angle le plus large possible ce qui vous permettra d’avoir un meilleur aperçu de ce qui se trouve derrière vous.

Tournez le volant à gauche pour que la remorque se dirige vers la droite

L’attache-remorque agit comme point de pivot entre la remorque elle-même et le véhicule qui la tire. Ce faisant, si vous tournez le volant vers la gauche, n’oubliez pas que la remorque se dirigera versa la droite. Et vice-versa.

En manipulant à une seule main le volant par sa base pour ajuster la direction, vous aurez probablement plus de chance de ne pas vous tromper.

Avancez légèrement pour redresser

Si vous tendez vers une mise en portefeuille, ne paniquez pas. Avancez un peu votre véhicule et tout se redressera rapidement. Souvent, quelques mètres suffisent. 

Lentement, pas de mouvement brusque

Comme on dit, généralement, il n’y a pas le feu. Prenez le temps de vous concentrer et évitez des manœuvres brusques qui pourraient vous faire perdre le contrôle de la remorque. En reculant trop rapidement, vous pourriez aussi accrocher un obstacle se trouvant autour de vous. 

Remorque à un seul essieu, soyez prudents

Les remorques munies d’un seul essieu ont davantage tendance à pivoter que celles qui en comptent plus d’un. La mise en portefeuille pourrait survenir plus vite que vous ne le pensez.

Un acolyte pour vous guider

Avant de débuter le processus de recul de votre remorque, demandez à votre copilote ou à n’importe quel autre individu de vous aider. Il n’y a pas de honte! Cette personne pourra vous guider afin de ne pas renverser les objets qui vous entourent. Au besoin, elle vous orientera un peu plus à gauche ou un peu plus à droite. Et elle vous fera signe d’arrêter lorsque tout sera bien positionné.

Pratiquez-vous

Comme on dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Donc si vous reculez une remorque pour la première fois de votre vie, ça se peut que vous n’ayez pas l’air d’un champion. Plus vous reculerez avec une remorque, plus vous maîtriserez la technique. Vous développerez même vos propres trucs.

Prenez une pause

En vous assurant de ne pas obstruer toute la ville, vous pouvez vous arrêter afin de prendre le temps d’observer votre environnement. Ce truc pourrait vous être fort utile si vous avez besoin de reculer sur une longue distance.

Utilisez la technologie si elle est disponible

Certains véhicules modernes sont dotés d’une technologie vous permettant de faciliter grandement l’épreuve qu’est celle de reculer une remorque. C’est le cas notamment de Ford qui offre le système «Pro Trailer Backup Assist». Si votre véhicule en est muni, prenez le temps de vous familiariser avec ce système qui vous simplifiera énormément la vie.

Volkswagen Passat tirant une remorque

gabort - stock.adobe.com

Ford F-150 Turbo Diesel Power Stroke 3,0 L 2018

Germain Goyer

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs