Fred Mercier

5 phrases qu’on n’est plus capable d’entendre quand on vend son auto sur internet

En changeant de voiture, plusieurs personnes acceptent de laisser leur vieux véhicule en échange au concessionnaire.

Vendeur internet

En changeant de voiture, plusieurs personnes acceptent de laisser leur vieux véhicule en échange au concessionnaire.

 

À lire aussi: 7 facteurs qui influencent votre prime d'assurance

À lire aussi: Acheter un véhicule neuf à rabais, c'est possible

 

D’autres préfèrent le conserver et s’occuper eux-mêmes de sa mise en vente. Vendre sa voiture soi-même, c’est une façon plutôt simple d’aller chercher le maximum de sa valeur. Sauf qu’en annonçant son véhicule sur des sites comme LesPAC ou Kijiji, on s’expose aussi à des messages d’acheteurs qui font parfois sourciller. 

Voici 5 exemples de phrases auxquelles les vendeurs de voitures usagées doivent trop souvent faire face. En passant, celles-ci sont tirées de faits vécus après avoir moi-même mis mon véhicule en vente sur internet ce printemps.

«Je t’offre [la moitié du prix demandé]»

En anglais, il y a un beau mot pour ça: lowballer. La négociation fait partie du processus de vente (et d’achat) d’une voiture. Aucun problème avec ça. Mais si vous offrez 3000$ à un vendeur qui demande 6000$ pour sa voiture, vous risquez simplement de ne jamais recevoir de réponse.

«Est-ce que je peux te payer en plusieurs versements?»

Malheureusement, je ne suis pas une banque.

«Je paie cash et je suis sérieux»

Premièrement, j’espère que tu es sérieux. Sinon, tu as vraiment beaucoup de temps à perdre. Pour ce qui est du mode de paiement, franchement, je m’en fous un peu. N’est-ce pas préférable de recevoir une bonne offre avec un chèque certifié qu’un prix à la baisse payé «cash»?

«Quelle est la puissance du moteur?»

Le genre de question qui peut facilement trouver réponse en une simple recherche de 20 secondes sur Google.

«Prendrais-tu un échange contre mon motocross?»

Rien contre les échanges, mais si ce n’est pas spécifié dans l’annonce, il y a de fortes chances que le vendeur préfère un montant d’argent à un objet quelconque.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs