Agence QMI

Quelques jours encore pour voter pour les pires routes du Québec

Les usagers des routes québécoises ont encore quelques jours pour voter pour les pires endroits où rouler dans la province au piresroutes.com : un projet piloté par CAA Québec.

Nid de poules

Photo d'archives

MONTRÉAL | Les usagers des routes québécoises ont encore quelques jours pour voter pour les pires endroits où rouler dans la province au piresroutes.com : un projet piloté par CAA Québec.

L’entreprise a déjà enregistré plus de 10 300 votes des automobilistes dans le cadre de cette quatrième édition des «pires routes du Québec», qui se termine le vendredi 25 mai.

«Il n’y a pas d’initiative ou d’opportunité qui est offerte aux Québécois pour se prononcer sur l’état des routes», explique Annie Gauthier, porte-parole de CAA Québec.

Ce coup de sonde vise autant les routes de région que les routes en milieu urbain et a pour objectif de rendre le réseau routier «acceptable», mais aussi plus sécuritaire.

L’aventure semble d’ailleurs porter ses fruits, selon la porte-parole. Depuis les débuts de l’initiative, il y a trois ans, 17 routes identifiées ont reçu du financement.

Le boulevard Gouin Est, encore couronné?

Nids de poule, crevasses, aménagement déficient: encore une fois cette année, c’est le boulevard Gouin Est, à Montréal, qui semble en voie de remporter la palme de pire route de la province, selon Annie Gauthier.

«Les citoyens de ce secteur sont dédiés à la campagne. Même leur mairesse d’arrondissement, Chantale Rouleau, a invité à signaler le tout», explique la porte-parole, qui ajoute avoir reçu des témoignages mentionnant souvent des accrochages et accidents causés par le mauvais état de la route.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs