La fin de l'accompagnement obligatoire réjouit les motocyclistes

La décision de Québec de mettre fin à l'accompagnement obligatoire pour les apprentis conducteurs de motocyclettes, entrée en vigueur vendredi dernier, fait le bonheur des amateurs de motos de la province.

motocyclistes

Photo le Journal de Montréal, Martin Alarie

La décision de Québec de mettre fin à l'accompagnement obligatoire pour les apprentis conducteurs de motocyclettes, entrée en vigueur vendredi dernier, fait le bonheur des amateurs de motos de la province.

La fin de cette contrainte a même encouragé certaines personnes à s'inscrire à des cours de moto. C'est notamment le cas de Michaël Bouchard, qui attendait que la loi change pour suivre ses cours.

«Avant, je n'avais personne dans mon entourage pour en faire. Ça voulait dire un an avec la moto dans le garage, sans pouvoir en faire. Maintenant, je vais pouvoir en faire dès cet été», a-t-il expliqué à TVA Nouvelles.

Cette vision est partagée par d'autres apprentis motocyclistes.

«Je pense qu'on est quand même bien formé pour être sécuritaire sur les routes. Les cours sont là pour ça. Je dirais même qu'à long terme, ce sera plus prudent. Pour ceux qui n'avaient pas d'accompagnateur ou qui se mettaient avec des groupes qui roulaient peut-être plus dangereusement, et bien, maintenant, on est sûr qu'ils peuvent vraiment se pratiquer», a témoigné Gordon Muller qui suit ses cours à l’École de moto Centre-Ville, à Québec.

Quarante-neuf motocyclistes sont décédés sur les routes du Québec en 2017. D'après Steeve Gauvreau, propriétaire de l'École de moto Centre-Ville, ce nombre ne devrait pas augmenter.

«Je suis même sûr que ça va être favorable, parce qu'il y a des gens qui ont roulé avec d'autres qui ont plus d'expérience et qui se sont "plantés" en essayant de les suivre, parce qu'ils ne respectaient pas leur rythme», a-t-il analysé.

Le changement de loi est aussi une bonne nouvelle les concessionnaires qui prédisent une augmentation des ventes de moto au cours des prochains mois.

«C'est une excellente nouvelle! Pour ce mois-ci, nos ventes sont en avance sur les ventes de l'année passée, ce qui est très bon. La modification de la loi a contribué à augmenter les ventes», croit le propriétaire de la concession Harley-Davidson à Québec, Laurent Prémont.

Les apprentis conducteurs sont également soumis à un couvre-feu allant de minuit à 5 h.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs