La Ford GT n'est pas livrée comme les autres autos

Ford ne livre pas sa GT comme on livre n’importe quelle voiture.

Ford GT d'Andrey Veremeev

YouTube - DragTimes

Ford ne livre pas sa GT comme on livre n’importe quelle voiture. Et la chaîne YouTube DragTimes a eu la brillante idée de documenter le tout.

À lire aussi: On a rencontré l'un des premiers propriétaires à avoir reçu sa Ford GT

Andrey Veremeev, propriétaire de DragTimes, a appris, il y a environ un an, que sa candidature pour obtenir un exemplaire de la GT avait été retenue. Mais ce n’est que ce mois-ci qu’il a enfin mis la main sur cette voiture tant désirée.

De couleur jaune et agrémentée de bandes décoratives jaunes, la GT d’ Andrey Veremeev lui a été livrée à son domicile. Pas question de se rendre au concessionnaire de la région. Pour assurer le processus de livraison, Ford fait confiance à son partenaire Reliable Carriers qui a conçu cinq remorques sur mesure pour la GT. Chacune d’entre elles peut contenir jusqu’à cinq voitures. 

Afin d’être certain que chaque nouveau propriétaire connaissance chacune des subtilités de sa nouvelle voiture, Ford a mandaté un spécialiste de produit qui assiste à l’ensemble des livraisons. Ce dernier a aussi le rôle de sortir la voiture de la remorque sans rien accrocher. C’est également lui qui réalise les derniers tests avant de remettre officiellement les clés.

Andrey Veremeev n’en est pas à son premier supercar. Dans son entrée de garage, on reconnaît notamment une McLaren 720S et une Lamborghini Huracán.

Une voiture exceptionnelle
Produite à seulement 250 exemplaires annuellement, l’exclusivité de la Ford GT est assurée. Animée par un V6 en position centrale arrière de 3,5 L biturbo, elle développe 647 chevaux-vapeur et 550 livres-pied. Toute cette puissance est acheminée aux roues arrière par le biais d’une boîte automatique à sept rapports. Pour atteindre les 97 km/h, il ne lui faut que 3,0 secondes.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs