Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid: Des performances électrisantes

Le porte-étendard de la gamme des berlines Panamera de Porsche est une voiture hybride rechargeable. Et c'est une véritable bombe!

Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

9/10

Forces et faiblesses:

  • Performances étonnantes
  • Comportement routier prévisible
  • Aménagement intérieur princier
  • Visibilité arrière réduite
  • Volume limité du coffre

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 9/10

  • Prix: 6/10

  • Apparence: 9/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Comportement: 10/10

  • Performance: 9/10

  • Rangement: 7/10

Le porte-étendard de la gamme des berlines Panamera de Porsche est une voiture hybride rechargeable. Mais n’allez surtout pas croire qu’il s'agit d’une auto poussive. Bien au contraire, c’est une véritable bombe!

À une certaine époque, le nom Porsche était associé à un seul et unique type de véhicule : des autos de haute performance, des biplaces ou des 2+2. En 70 ans de production, ce constructeur a donné naissance à une foule de modèles dont certains sont devenus de véritables légendes, à commencer par la 911 qui perdure depuis un demi-siècle.

Puis, au tournant du 21e siècle, les dirigeants de Porsche ont pris la décision de diversifier la gamme de produits pour assurer la croissance de l’entreprise. Ainsi naquit le Cayenne, en 2002, le premier utilitaire véritablement sport de l’histoire. Une révolution pour certains, un sacrilège pour d’autres. N’empêche que cet utilitaire a permis à Porsche de demeurer pérenne, comme en témoignent les ventes annuelles qui, en un quart de siècle, se sont décuplées. Elles sont passées de 21 124 voitures en 1995 à 246 375 véhicules l’an dernier.

Et puis, du Cayenne à la Panamera, première berline de la marque, il n’y avait qu’un pas à faire. Après tout, à l’époque de son lancement, en 2009, tout comme aujourd’hui, les acheteurs cherchant un véhicule à quatre portes ne voulaient pas tous un utilitaire. D’ailleurs, l’an dernier chez Porsche, un acheteur sur dix a choisi la Panamera.

Ces acheteurs sont naturellement particuliers étant prêts à débourser de 100 000 à plus de 200 000 $ pour cette voiture. Pour certains, il s’agira d’un joujou qui s’alignera aux côtés d’autres véhicules dans un garage bien garni. Pour d’autres, des habitués de la marque de Stuttgart, ce sera plutôt une automobile familiale — pour une famille de quatre personnes, cela dit, car c’est le nombre de places que procure l’habitacle de cette élégante berline à hayon.

Une foule de modèles

La Panamera 2018 est un modèle de seconde génération. Une génération qui a fait ses débuts en 2016 et qui, pour la première fois, propose un empattement court ou long. Comparativement au modèle antérieur, cette Panamera a conservé l’essence de l’esthétique originale avec une silhouette rondelette évoquant le design emblématique de la Porsche 911. Cette refonte lui a toutefois donné des arches de roues arrière plus prononcées et une ligne de toit très fuyante abaissée de 20 mm à l’arrière, de même qu’une partie avant finement redessinée dotée de nouveaux phares à DEL.

Outre la berline à empattement long, qui est nouvelle, la gamme Panamera compte désormais une familiale baptisée Sport Turismo (voir l’encadré), sans compter les nombreux groupes motopropulseurs qui figurent au catalogue. Un V6 turbo de 330 ch équipe la berline d’entrée de gamme, seule version offerte avec deux roues motrices arrière. Ce moteur sert également aux Panamera 4 à empattement court et long, et Sport Turismo, trois voitures qui, à l’instar de tous les autres modèles de la gamme, ont quatre roues motrices. Par ailleurs, les Panamera 4S sont dotées d’un V6 biturbo de 440 ch, alors que les Panamera Turbo ont un puissant V8 biturbo de 550 ch.

Mais la variété ne s’arrête pas là, puisque cette seconde génération de Panamera compte également deux modèles animés par un groupe motopropulseur hybride rechargeable. Celui de la Panamera 4 E-Hybride lui procure une puissance nette de 462 ch et celui de la Panamera Turbo S E-Hybride un phénoménal 680 ch. C’est ce bolide-là que nous avons conduit, une voiture à couper le souffle !

Pour ces deux voitures, un moteur électrique de 101 kW (136 ch) alimenté par une batterie au lithium-ion de 14 kWh est jumelé au moteur de leur contrepartie, disons, ordinaire : le V6 biturbo de 2,9 L et 330 ch pour cette Panamera 4 et le V8 biturbo de 550 ch pour la Panamera Turbo S.

Ces groupes motopropulseurs comportent également la boîte de vitesses automatique PDK (Porsche Doppelkupplung) à 8 rapports et double embrayage utilisée par tous les modèles de la gamme. Une boîte dotée d’un mode manuel agréable à utiliser. Après tout, c’est une Porsche !

Puissante et peu gourmande

Le propulseur de notre voiture d’essai lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 3,4 s et d’atteindre une vitesse de pointe 310 km/h. Mais dans le contexte d’un Québec soumis à des pétrolières multipliant les hausses du coût de l’essence, en évoquant le spectre menaçant d’un litre à 2,00 $, il y a mieux. Le nouveau porte-étendard de la gamme Panamera peut parcourir une cinquantaine de kilomètres en mode électrique. Pareille autonomie suffirait vraisemblablement à bon nombre d’automobilistes pour les mener quotidiennement au travail sans que le moteur thermique ne démarre. Selon Statistiques Canada, en effet, une majorité de travailleurs ne parcourent pas plus d’une quarantaine de kilomètres par jour pour accomplir cet aller-retour.

Par ailleurs, sa batterie au lithium-ion peut être rechargée en 12 h à partir d’une prise résidentielle de 120 volts et 10 ampères à l’aide du chargeur embarqué de 3,6 kW (de série). Par contre, en utilisant une borne de 240 volts et 40 ampères avec le chargeur embarqué de 7,2 kW offert parmi les options, la recharge s’effectuerait en moins de 3 h. Seul petit hic, comme pour tous les véhicules électriques, le câble du chargeur encombre le coffre, qui n’est pas particulièrement volumineux compte tenu de la taille de la voiture.

Le constructeur n’a pas encore publié les cotes de consommation de la Panamera Turbo S E-Hybride. Elles devraient cependant s’apparenter à celles de la Panamera 4 E-Hybride, qui se contente vraisemblablement de 5,2 L/100 km pour le cycle urbain. C’est moitié moins qu’une Panamera 4S à moteur thermique, qui utiliserait 11,4 L/100 km pour le même cycle.

Mais tout le monde le sait, l’acheteur typique d’une Panamera hybride ne se soucie sans doute pas beaucoup de l’économie de carburant qu’elle lui procure. Il n’hésitera pas, par contre, à pointer du doigt ses étriers de freins de couleur Vert acide, attribut propre aux véhicules hybrides de Porsche, qui signale leur sophistication technique. Il appréciera aussi la dotation opulente et le confort princier de cette grande berline. Car même sur les routes les moins bien pavées sa suspension réagit bien et la servodirection précise maintient le cap. Et cette suspension ne souffre, ni de roulis, ni de plongée au freinage. Après tout, cette berline est conçue d’abord et avant tout comme toute autre Porsche : pour rendre la conduite électrisante !
 

FICHE TECHNIQUE


• Prix de base — 97 300 $ (Panamera); 102 500 $ (Panamera 4); 113 400 $ (Panamera 4 E-Hybride); 117 400 $ (Panamera 4S); 170 900 $ (Panamera Turbo); 209 800 $ (Panamera Turbo S E-Hybride).

• Transport et préparation — 1 250 $

• Groupe motopropulseur (Turbo S E-Hybride) — V8 biturbo DACT, 4,0 L, moteur électrique et batterie au lithium-ion de 14 kWh; puissance nette de 680 ch; couple net de 626 lb-pi. Boîte de vitesses automatique PDK à 8 rapports. Transmission intégrale.

• Particularités — Suspension indépendante aux roues avant; barre de torsion avec barre stabilisatrice à l’arrière. Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : 275/35ZR21 (avant), 325/30ZR21 (arrière).

• Cotes — Empattement : 2 950 mm; longueur : 5 049 mm; largeur : 1 937 mm; hauteur : 1 427 mm. Poids : 2 310 kg. Volume du réservoir : 80 litres. Volume du coffre : 405-1 245 L. Consommation moyenne : N.D.

• Concurrence —
Aston Martin Rapide
Audi A8
Bentley Flying Spur
BMW Série 7
Cadillac CT6
Jaguar XJ
Lexus LS
Maserati Quattroporte
Mercede-Benz Classe S
Mercede-Maybach Classe S
Tesla Modèle S
Rolls-Royce Ghost

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs