Fred Mercier

Une Tesla Model 3 parcourt 975 kilomètres en une charge, mais refuse de se recharger par la suite

Deux amateurs de véhicules électriques ont poussé leur Tesla Model 3 à la limite de ses capacités en tentant de parcourir la plus longue distance possible avant que la batterie ne tombe à plat.

Tesla Model 3

Twitter/@seanmmitchell

Deux amateurs de véhicules électriques ont poussé leur Tesla Model 3 à la limite de ses capacités en tentant de parcourir la plus longue distance possible avant que la batterie ne tombe à plat.

 

À lire aussi: On a conduit la Tesla Model 3 sur les routes du Québec

À lire aussi: Consumer Reports force Elon Musk à revoir la Tesla Model 3

 

Sur une boucle d’environ un mile (1,6 kilomètre) près de l’aéroport de Denver, au Colorado, Sean M. Mitchell et Erik Strait ont roulé sans arrêt durant 32 heures, circulant à une vitesse moyenne d’environ 40 km/h.

Ne comportant à peu près aucune élévation ni arrêt, le trajet a permis aux deux hommes de parcourir une distance totale de 975,5 kilomètres avant que la batterie de 75 kWh de leur Tesla vienne finalement à court de réserve.

Notons que même si la Tesla Model 3 de base affiche une autonomie de 354 kilomètres, les modèles actuellement construits par Tesla sont tous munis d’une batterie de plus grande dimension qui fait passer son autonomie officielle à 499 kilomètres. Avec leur distance parcourue de 975,5 kilomètres, Sean M. Mitchell et Erik Strait ont pratiquement doublé cette marque!

 

 

Durant leur très longue expérience, ils ont d’ailleurs pris soin de laisser leurs impressions sur Facebook dans une vidéo en direct.

 

 

Une petite visite au garage

Après avoir accompli leur exploit, Sean M. Mitchell et Erik Strait ont branché la Model 3 sur une borne de recharge du réseau de Tesla et l’ont laissée là pour une nuit entière. À leur retour,  ils ont constaté que le véhicule n’avait pas accepté la charge et que la batterie demeurait à plat.

Ils n’ont finalement pas eu d’autre choix que de contacter le service à la clientèle de Tesla, qui a fini par faire venir le véhicule à eux par camion.

 

 

 

Dans une publication sur Twitter publié hier, Sean M. Mitchell a expliqué que les mécaniciens chez Tesla n’avaient toujours pas réussi à résoudre le problème. Il explique aussi que la batterie de sa Tesla Model S est déjà tombée à plat à trois reprises et qu’il n’a jamais eu de difficulté à la recharger malgré tout.

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs