Fred Mercier

La dernière Dodge Challenger Demon sort de l’usine

L’usine Dodge de Brampton, en Ontario, a assemblé la toute dernière Challenger SRT Demon, hier.

Dernière Dodge Challenger Demon

FCA

L’usine Dodge de Brampton, en Ontario, a assemblé la toute dernière Challenger SRT Demon, hier.

 

À lire aussi: La Dodge Challenger SRT Demon est tout simplement possédée

À lire aussi: La Dodge Challenger Demon ne sera officiellement pas de retour en 2019

 

Après une production exclusive limitée à 3300 exemplaires dont seulement 300 étaient destinés au marché canadien, la surpuissante Demon prend donc déjà sa retraite.

Propulsée par un moteur V8 HEMI surcompressé de 6,2 litres, elle développe une cavalerie à peine croyable de 840 chevaux ainsi qu’un couple de 770 livres-pied. Cela en fait la voiture de production à moteur V8 la plus puissante de l’Histoire de l’automobile.

Au Canada, les 300 unités de la Demon avaient été attribués à certains concessionnaires sélectionnés, où ils étaient offert à un prix de départ de 110 345$. 

 

Vente aux enchères

Avec cette dernière Challenger SRT Demon, Dodge entend amasser des fonds pour l’organisme Centraide.

Du 20 au 23 juin prochains, lors d’un encan mis en place par Barrett-Jackson, la dernière Demon sera vendue au plus offrant aux côtés de la dernière Dodge Viper à avoir été produite. Les deux véhicules, combinant 1485 chevaux de pure folie, seront vendus en paire.

Avant la vente finale, la dernière Challenger Demon prendra le chemin d’une autre usine où on l’habillera d’une peinture rouge habituellement exclusive à la Viper, de roues en aluminium de 18 pouces et d’un écusson unique pour commémorer cette édition spéciale.
 

Dodge Challenger SRT Demon 2018

FCA US LLC

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs