Jeep Grand Cherokee: un favori depuis un quart de siècle

Grand favori de longue date, le Jeep Grand Cherokee offre une gamme diversifiée de modèles répondant à une foule de besoins.

Jeep Grand Cherokee 2018

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Intérieur spacieux
  • Gamme très diversifiée
  • Aptitudes hors route impressionnantes
  • Servodirection précise
  • Consommation importante
  • Visibilité arrière limitée
  • Roulis important en courbe

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 5/10

  • Équipement: 8/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 8/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Comportement: 7/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 8/10

Grand favori de longue date, le Jeep Grand Cherokee offre une gamme diversifiée de modèles répondant à une foule de besoins, qu’il s’agisse de remorquage de lourdes charges, d’utilisation hors route ou même de pilotage de haute performance.

Dans le grand monde des véhicules utilitaires, le Jeep Grand Cherokee fait figure de proue. Lancé au début des années 90, ce modèle de taille moyenne a contribué à amorcer la vague de popularité dont jouissent aujourd’hui les véhicules de ce genre.

En un quart de siècle, quatre générations de Grand Cherokee se sont succédé, la génération actuelle ayant fait son apparition en 2011. Sans être le plus populaire des véhicules de son créneau, il est néanmoins important. Au sein de la gamme Jeep, d’une part, il compte parmi les trois modèles les plus vendus avec le Wrangler et le Cherokee. D’autre part, dans son créneau, largement dominé par Ford (avec l’Edge et l’Explorer) et Hyundai (Santa Fe Sport et XL), il se maintient généralement parmi les cinq ou six VUS les plus recherchés.

Cette popularité a amené le constructeur à multiplier le nombre de modèles parmi sa gamme. Si bien qu’on en dénombre actuellement huit. Ils ont tous cinq places et quatre roues motrices, et leurs prix s’étalent de 45 000 $ à plus de 100 000 $. Il existe donc des Grand Cherokee pour à peu près tous les goûts et tous les besoins, du modèle d’entrée de gamme Laredo, qui se veut abordable (dans sa catégorie, du moins), jusqu’au Trackhawk, un bolide à caisse surbaissée adapté aux pistes de course.

Un Grand Cherokee de haute performance

Ce modèle est d’ailleurs la grande nouveauté de 2018. C’est le Grand Cherokee le plus puissant et le plus rapide de tous les temps. Son V8 suralimenté de 6,2 L développe 707 ch et 645 lb-pi de couple. Il permet au Trackhawk d’accélérer de 0 à 100 km/h en 3,5 s, d’atteindre une vitesse de pointe de 320 km/h et de parcourir les 400 m (le quart de mille) en 11,6 s. Ces performances étonnantes, qui en font en quelque sorte un successeur à la défunte Dodge Viper, servent à élever le Grand Cherokee au rang des VUS de prestige afin de permettre à son constructeur de ravir quelques acheteurs aux marques concurrentes comme Porsche (Cayenne) et BMW (X5 M et X6 M).

Évidemment, le Trackhawk demeure un modèle d’exception vendu au compte-gouttes. D’ailleurs, si vous en apercevez un sur nos routes, regardez-le bien. Vous n’en verrez pas souvent. Vous verrez plutôt des Laredo, Limited, Trailhawk, Overland, High Altitude ou Summit. Ces sont les Grand Cherokee du peuple.

Leur moteur de série est aussi de nature plus humble que le tonitruant V8 à compresseur du Trackhawk. Il s’agit du V6 Pentastar atmosphérique, le même moteur qu’on trouve sous le capot d’une Grand Caravan. Pour ces Jeep, toutefois, il produit 260 ch, soit 23 de moins que celui qui sert à la populaire fourgonnette Dodge. Cette puissance réduite, quoique très convenable, vise sans doute à rendre la consommation de ces utilitaires raisonnable, car ce n’est pas leur point fort.

Les cotes de consommation publiées par Ressources naturelles Canada sont éloquentes à ce sujet. Cet organisme gouvernemental attribut au V6 une cote moyenne de 11,3 L/100 km. Elle s’avère nettement plus attrayante que la cote de 14,1 L/100 km du V8 Hemi, le moteur proposé en guise d’option. Un parcours de 600 km réalisé sur des autoroutes au volant d’un Grand Cherokee Summit équipé d de ce V8 nous a, justement, permis d’égaler sa cote « route » de 10,9 L/100 km, mais dans le trafic, ce moteur devient incontournablement énergivore, comme le suggère sa cote « ville » de 16,7 L/100 km.

Un V8 pour faciliter le remorquage

Ce moteur de 5,7 L est jumelé à une boîte de vitesses automatique Torqueflite à 8 rapports commune à tous les modèles de cet utilitaire, quel que soit le moteur, sauf le Trackhawk. Offert pour un supplément de 2 900 $, ce V8, qui sert également aux camionnettes Ram 1500, est particulièrement populaire parmi les acheteurs de Grand Cherokee qui doivent remorquer de lourdes charges. En effet, sa capacité de remorquage maximale se chiffre à 3 265 kg (7 200 lb), alors qu’elle est limitée à 2 812 kg (6 200 lb) dans le cas du V6.

Pour limiter la consommation de ces deux moteurs de grande diffusion, le constructeur a donc adopté des dispositifs de plus en plus communs : un système d’arrêt-démarrage automatique au ralenti pour le V6 et un variateur de cylindrée pour le V8, qui désactive quatre cylindres de ce moteur lorsque le véhicule se déplace à vitesse constante, par exemple sur l’autoroute.

On découvre, par ailleurs, un troisième V8 dans le catalogue du Grand Cherokee. Réservé au modèle SRT, autre utilitaire au tempérament sportif, il s’agit d’un moteur atmosphérique de 6,4 L. Fort de ses 475 ch, il produit 470 lb-pi et permet au Grand Cherokee SRT d’abattre les 100 km/h en 4,8 s, ce qui en fait un moyen terme entre le Trackhawk, plus radical, et les Grand Cherokee munis du V8 Hemi, plus terre à terre. La facture de ce modèle, qui affiche un prix de base de 75 845 $, devrait aussi être moins « salée » que celle d’un Trackhawk, qui est offert à partir d’un mirobolant 110 845 $. 

Pour la plupart de ces modèles, Jeep propose des suspensions offrant une garde au sol généreuse. Elle atteint 218 mm pour les modèles d’entrée de gamme Laredo et Limited. Des modèles plus cossus peuvent toutefois être dotés d’une suspension pneumatique capable de hausser la garde au sol jusqu’à 274 mm, du moins dans le cas des modèles Summit et Trailhawk pour faciliter leur utilisation en conditions hors route. À l’inverse, les Grand Cherokee Trackhawk et SRT ont la garde au sol la plus basse, soit 206 mm, de même qu’une suspension de haute performance mieux adaptée à une vocation qui justifie la présence du S dans l’acronyme VUS.

Avec une cinquième génération de Grand Cherokee à l’horizon, le modèle 2018 offre peu de nouveautés substantielles au chapitre de la dotation. Soulignons, néanmoins, que les systèmes CarPlay d’Apple et Android Auto font désormais partie de la dotation de série. Ils sont intégrés aux systèmes multimédias Uconnect des chaînes audio à écran tactile de 7 po (plutôt que 5) dans les Grand Cherokee Laredo et Limited, et de 8,4 po dans les autres versions. D’ailleurs, qui aurait pensé, il y a un quart de siècle, qu’un utilitaire comme le Grand Cherokee deviendrait un véhicule de haute performance, ou encore que son conducteur consulterait diverses informations sur un écran tactile?

 

FICHE TECHNIQUE


• Prix de base — 44 895 $ (Laredo); 53 195 $ (Limited); 58 195 $ (Trailhawk); 64 695 $ (Overland); 67 690 $ (High Altitude); 69 695 $ (Summit); 75 845 $ (SRT); 110 845 $ (Trackhawk).

• Transport et préparation — 1 895 $

• Groupes motopropulseurs — (1) V6 DACT, 3,6 L, 295 ch à 6 400 tr/min, 260 lb-pi à 4 000 tr/min; (2) V8 SET, 5,7 L, 360 ch à 5 150 tr/min, 390 lb-pi à 4 250 tr/min; (3) V6 DACT, 3,0 L, 240 ch à 3 600 tr/min, 420 lb-pi à 2 000 tr/min; (4) V8 SET, 6,4 L, 475 ch à 6 000 tr/min, 470 lb-pi à 4 300 tr/min; (5) V8 SET suralimenté, 6,2 L, 707 ch à 6 000 tr/min, 645 lb-pi à 4 800 tr/min. Boîte de vitesses automatique à 8 rapports. Quatre roues motrices.

• Particularités — Suspension indépendante aux quatre roues. Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : P245/70R17 (Laredo); 265/60R18 (Limited et Trailhawk); 265/50R20 (Overland et Summit); P295/45ZR20 (SRT et Trackhawk).

• Cotes — Empattement : 2 914 mm; longueur : 4 822 mm; largeur : 1 943 mm; hauteur : 1 724-1 761 mm. Poids : 2 098-2 347 kg. Volume du réservoir : 93 litres. Volume du coffre : 1 030-1 930 L. Capacité de remorquage : 6 200-7 400 kg. Consommation moyenne (essai; 4RM; V8 5,7 L) : 12,4 L/100 km.

• Concurrence —
Buick Enclave
Chevrolet Traverse
Dodge Durango
Ford Explorer
Ford Flex
Honda Pilot
Hyundai Santa Fe
Kia Sorento
Mazda CX-9
Nissan Murano
Nissan Pathfinder
Subaru Outback
Toyota Highlander
Volkswagen Atlas
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs