Une très rare Porsche Carrera GT croisée à Montréal

À l’approche du Grand Prix du Canada qui se déroulera ce dimanche, nombreux sont les propriétaires de voitures exotiques qui se pavanent dans les rues de la métropole.

Porsche Carrera GT

John Y Varoutsos / Instagram @johnvaroutsos

À l’approche du Grand Prix du Canada qui se déroulera ce dimanche, nombreux sont les propriétaires de voitures exotiques qui se pavanent dans les rues de la métropole. C’est le cas du propriétaire de cette sublime Porsche Carrera GT.

 

À lire aussi: 5 autos qui valent ridiculement cher que vous pourriez croiser pendant le Grand Prix

À lire aussi: Il dérape autour d’un rond-point de Montréal avec sa Porsche

 

Alors qu’il circulait sur l’autoroute Décarie, John Y Varoutsos a aperçu cette Porsche qui n’a rien d’ordinaire.

La Carrera GT est une voiture exceptionnelle sur de multiples facettes. En effet, elle est la toute première voiture de production à être muni de sièges baquets faits de fibre de carbone.

Sous son capot arrière, on retrouve absolument rien de banal. Un moteur V10 en aluminium de 5,7 L y prend place et ne demande rien de moins que de rugir à 8000 tours/min. Ce moulin génère une puissance de 605 chevaux-vapeur et un couple de 435 livres-pied qui sont transmis aux roues arrière par le biais d’une transmission manuelle à six rapports.

La vitesse de pointe de la Porsche Carrera GT s’élève à 330 km/h.

Pour un exemplaire ayant parcouru peu de kilomètres, il faut débourser environ 1 M$ CAN.

Dans la grande région montréalaise, rares sont les Porsche Carrera GT. En plus de celle-ci, deux exemplaires gris ont aussi été recensés. Alors que l’une appartient au propriétaire d’une concession Porsche, l’autre est détenue par un collectionneur et un revendeur de véhicules de collection.

Une voiture tristement connue

Le 30 novembre 2013, une Porsche Carrera GT a fait les manchettes malgré elle. En effet, c’est sur le siège passager de l’une d’entre elles que l’acteur de la saga Fast & Furious, Paul Walker, est mort. Le modèle 2005, de couleur rouge, était conduit par Roger Rodas. Les enquêteurs ont estimé qu’il circulait à environ 160 km/h.

Crédit photo: John Y Varoutsos / Instagram @johnvaroutsos

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs