Mazda6 2018: la magie du turbo

Depuis que Mazda a éliminé les versions familiale et à hayon, le V6 et la boîte manuelle, la Mazda6 n’avait que très peu de cartes dans sa manche pour charmer qui que ce soit.

Mazda6 2018

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Moteur turbocompressé très performant
  • Finition intérieure de bon goût
  • Plaisir de conduire assuré
  • Absence de rouage intégral
  • Absence de boîte manuelle
  • Effet de couple ressenti dans le volant

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 7/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 7/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 7/10

Depuis que Mazda a éliminé les versions familiale et à hayon, le V6 et la boîte manuelle, la Mazda6 n’avait que très peu de cartes dans sa manche pour charmer qui que ce soit.

Heureusement, pour 2018, le constructeur japonais a corrigé le tir en proposant une version munie d’un turbocompresseur.

Un moteur puissant

De série, la berline intermédiaire de Mazda est livrée avec un moteur à quatre cylindres atmosphérique de 2,5 L. Ce dernier développe 187 chevaux et 185 livres-pied, ce qui ne fait pas de lui un mouton, mais disons qu’on est loin du lion.

La version mise à l’essai était dotée de ce même bloc. En revanche, celui-ci était agrémenté d’un turbocompresseur, une nouveauté pour 2018 qui fait passer sa puissance et son couple à 250 chevaux et à 310 livres-pied. C’est énorme!

 

Les accélérations sont franches et on peut en dire de même des reprises. Dieu merci, Mazda a accouplé ce moteur à une transmission automatique à six rapports et n’a pas fait l’erreur de le jumeler avec une boîte à variation continue (CVT). Elle opère rapidement et efficacement.

 

Cette version de la Mazda6 n’est pas que performante sur papier, elle l’est sur la route aussi. Elle une tonne de couple, et ça se ressent aussi dans le volant. Le tenir à deux mains n’est pas une option. L’effet de couple est présent, très présent. À la longue, ça peut même devenir fatigant.

Pas de rouage intégral

Bien qu’on ait l’impression que Mazda se soit quelque peu dévergondé avec cette version turbocompressée, on est tout de même demeuré sage. Peut-être même un peu trop sage. En effet, la Mazda6 n’est livrable qu’avec les roues motrices avant. Il aurait été plus que souhaitable de pouvoir l’équiper, en option, du rouage intégral.

Tout ce couple délivré uniquement aux roues avant, ça fait beaucoup. Sur chaussée humide, il n’en fallait que très peu pour que les roues avant patinent. C’est dommage... J’ose à peine imaginer sur une route enneigée.

Habitacle soigné

Lorsqu’on prend le temps de jeter un œil à la Mazda6, on constate que la silhouette n’a rien de flamboyant. Et quand on prend place à bord, on note que l’habitacle est conservateur aussi. Si vous faites partie de ceux qui reprochent à Volkswagen des intérieurs austères, vous risquez d’être déçus avec cette berline japonaise. De notre côté, on a beaucoup apprécié le côté sobre et sans flafla.

 

Est-ce que ce sera suffisant?

Le nombre d’adeptes de la Mazda6 ne grimpe pas en flèche... Alors qu’il s’en est vendu près de 8500 aux Canada en 2007, il s’en est écoulé à peine plus de 2500 unités dix ans plus tard. Chez ses concurrentes, on note aussi une décroissance. C’est le cas notamment de la Honda Accord. Or, à la base, cette dernière comptait sur un plus grand bassin d’acheteurs. L’année dernière, 13 500 exemplaires ont trouvé preneur, ce qui demeure nettement moins que les 22 000 unités vendues dix ans auparavant. 

Rien de vert

Même si, pour le présent millésime, Mazda a tenté de moderniser quelque peu sa plus grande berline, le constructeur n’a pas cru bon d’emprunter le virage vert. Hélas, on continue de n’offrir aucune version hybride. On ne peut reprocher à cette marque d’être incohérente puisqu’aucune motorisation électrifiée n’est offerte.

Une garantie en or

Un peu comme Mitsubishi tente de le faire, Mazda se différencie des autres constructeurs avec une garantie fort alléchante. Alors que les garanties de trois ans offrent habituellement un kilométrage limité de 60 000 kilomètres, Mazda propose plutôt un kilométrage illimité. Autrement dit, on n’a pas peur que vous rouliez. Et si vous avez tendance à rouler énormément, la Mazda6 pourrait s’avérer un achat intéressant.

 

Consommation

En conduite combinée, la Mazda6 turbo consomme 8,9 L/100 km selon Ressources naturelles Canada. Cette cote est meilleure que celle de la Honda Accord 2,0T (9,1 L/100 km) et de la Ford Fusion 2,0T (9,6 L/100 km). Lors des 260 kilomètres d’essai principalement parcourus en ville, nous avons enregistré une consommation moyenne de 10,1 L/100km.

Bien qu’il s’agisse d’une motorisation turbocompressée, l’essence ordinaire est recommandée par le fabricant.

Prix

Le prix de départ de la Mazda6 frôle les 29 000$. Pour une version turbocompressée, c’est minimalement 33 510$ qu’il débourser, ce qui est tout à fait raisonnable. À titre de comparaison, la Honda Accord munie du moteur à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 L se détaille un peu plus de 34 660$.

Bref

Chez Mazda, on s’est bâti une réputation autour du plaisir de conduire. C’était pour ça, le fameux «vroom vroom». En revanche, certains modèles de la marque n’ont rien de bon à offrir à ce chapitre. Heureusement, ce n’est pas le cas de la Mazda6 2,5 T. On a ressenti du plaisir à son volant. Et bien plus que ce que j’imaginais!

 

Fiche technique

Nom: Mazda6 2018
Prix de base : 28 910$
Prix du modèle à l’essai: 33 600
Configuration : Véhicule à roues motrices avant avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur à quatre cylindres de 2,5 L atmosphérique ou Moteur à quatre cylindres de 2,5 L turbocompressé
Puissance/couple: (2,5: 187 ch/ 185 lb-pi) et (2,5 T: 250 ch/ 310 lb-pi)
Transmission : Automatique à six rapports
Consommation d’essence annoncée: (2,5: 9,1 L/100 km (ville) 6,7 L/100 km (route)), (2,5 T: 10,0 L/100 km (ville) 7,5 L/100 km (route))
Garantie de base : 3 ans / kilométrage illimité
Concurrence: Honda Accord, Ford Fusion, Chevrolet Malibu, Toyota Camry, Volkswagen Passat

Mazda6 2018

Mazda

Mazda6 2018

Mazda

Mazda6 2018

Mazda

Mazda6 2018

Mazda

Mazda6 2018

Mazda

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs