Fred Mercier

En vidéo: À 250km/h en Mercedes-AMG GT R sur le circuit Gilles-Villeneuve

De toutes les bagnoles construites par Mercedes et sa division AMG, c’est la GT R qui est la plus démentielle.

Mercedes-AMG GT R 2018

Daimler AG

De toutes les bagnoles construites par Mercedes et sa division AMG, c’est la GT R qui est la plus démentielle.

 

À lire aussi: Les 10 voitures de production les plus rapides sur le Nürburgring

À lire aussi: La voiture de sécurité de la F1 est une bombe de 577 chevaux

 

Avec un chrono de 7 minutes et 10,9 secondes sur le mythique Nürburgring, il s’agit de la voiture de production la plus rapide jamais construite par le constructeur allemand. Chez Mercedes, on l’a même surnommée la «Beast of Green Hell», justement en référence au Nürburgring.

En marge du Grand Prix présenté Montréal à en fin de semaine, nous avons fait deux tours de piste à bord de la Mercedes-AMG GT R, qui sert aussi de voiture de sécurité à toutes les courses du circuit de Formule 1.

Derrière le volant, le pilote Danny Kok, instructeur en chef à l’«AMG Driving Academy», nous a montré ce que ce bolide avait dans le ventre.

On vous laisse admirer le résultat au bas de cet article!
 

 

Une bête de piste

La GT R, ce n’est pas une Mercedes-AMG comme les autres. Reste qu’elle utilise sensiblement la même mécanique, un V8 biturbo de 4,0 litres. Grâce à l’utilisation de nouveaux turbocompresseurs, sa puissance passe à 577 chevaux, une hausse de 108 chevaux par rapport à l’AMG GT d’entrée de gamme.

Avec la GT R, Mercedes-AMG a aussi mis le paquet en matière de réduction de poids. En utilisant davantage de fibre de carbone, on a réussi à faire perdre 33 livres à la GT R par rapport à la GT S.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs