Fred Mercier

Un Japonais a donné sa Nissan GT-R à la police

Un généreux citoyen de la préfecture de Tochigi, au Japon, a fait un don plutôt spécial au service de police local.

Nissan GT-R police

Un généreux citoyen de la préfecture de Tochigi, au Japon, a fait un don plutôt spécial au service de police local.

Ce don, c’est une Nissan GT-R de 565 chevaux capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 320 km/h.

 

Acceptant avec joie ce drôle de cadeau, le service de police japonais a pris soin de faire peinturer la puissante GT-R aux couleurs de sa flotte et d’y ajouter des gyrophares et tout l’équipement nécessaire au travail des agents.

 

Rien n’a été modifié du côté mécanique, et bien franchement, ce n’est pas nécessaire avec une machine comme celle-là.

Durant la présentation du bolide, on est demeuré avare de commentaires sur le donateur et le motif derrière cet improbable cadeau. On ne sait pas non plus si le véhicule sera intégré à la flotte régulière du service de police ou s’il sera plutôt utilisé dans le cadre d’évènements spéciaux.

 

Une icône japonaise

Chez Nissan, s’il y a bien un modèle qui n’a plus besoin de présentations, c’est bien la GT-R. Modèle phare de la marque depuis des décennies, la GT-R est offerte à partir de 125 600$ au Canada en 2018.

 

À lire aussi: 10 choses que vous devriez savoir sur la Nissan GT-R

 

Chez nous, son V6 biturbo de 3,8 litres fabriqué à la main développe une puissance de 545 chevaux avec la variante «de base» et de 565 chevaux avec la version Track Edition.
 

Nissan GT-R police
Nissan GT-R police
Nissan GT-R police

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs