TVA Nouvelles 

Les automobilistes trop lents dénoncés par un policier dans un tweet viral

Le tweet d’un policier de l’Indiana aux États-Unis, qui raconte l’intervention de l’agent de la paix en bordure d’une autoroute, a connu un succès inespéré depuis sa publication le 16 juin dernier. Le sergent Stephen Wheeles a l’habitude de parler de ses nombreuses interventions dans des tweets, régulièrement agrémentés de photos, vidéos et d’infor

Tweet police

Twitter

Le tweet d’un policier de l’Indiana aux États-Unis, qui raconte l’intervention de l’agent de la paix en bordure d’une autoroute, a connu un succès inespéré depuis sa publication le 16 juin dernier.

Le sergent Stephen Wheeles a l’habitude de parler de ses nombreuses interventions dans des tweets, régulièrement agrémentés de photos, vidéos et d’informations.

Le policier qui arpente les voies rapides de l’Indiana documente ainsi son travail.

Un message bien précis de l’officier a toutefois eu l’attention de milliers de personnes, rapporte Fox News.

Le micro-message envoyé sur Twitter samedi a été partagé plus de 26 000 fois et aimé plus 78 000 fois.

Ces chiffres s’apparentent à la popularité des tweets du président américain Donald Trump; des messages souvent partagé 20 000 fois.

 

 

Frustration des automobilistes

Pourquoi son message a-t-il été autant partagé? Serait-ce dû à une frustration trop souvent rencontrée par les automobilistes?

«J'ai arrêté ce véhicule aujourd'hui pour une ‘’violation de voie gauche’’ sur I-65. La conductrice ralentissait environ 20 voitures derrière elle parce qu'elle ne voulait pas se replacer dans la voie de droite. Encore une fois ... s'il y a des véhicules derrière vous, vous devez vous déplacer sur la voie de droite pour leur permettre de passer», a fait savoir le policier dans son message.

Ainsi, les gens qui ne roulent pas suffisamment rapidement dans la voie de gauche dans cet État sont susceptible de recevoir une contravention.

Depuis l'entrée en vigueur de la «loi sur la gauche» en 2015, les State Troopers de l’Indiana ont émis 4 688 avertissements et 331 citations pour violation de la loi, a également fait savoir le policier sur son compte Twitter.

Dans le cas de la dame arrêtée, l’agent a simplement voulu faire de la prévention, et ne lui a pas donné de contravention.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs